Passer au contenu principal

Environnement sous contrôleUne appli 2.0 sur la qualité de l’air dans le Grand Genève

Lors des pics de pollution, votre smartphone donnera des informations sur le dispositif antismog et vous dira si votre véhicule a le droit de circuler.

Avec l’application Air2G2, les automobilistes pourront savoir si leur véhicule a le droit de circuler dans le centre de Genève.
Avec l’application Air2G2, les automobilistes pourront savoir si leur véhicule a le droit de circuler dans le centre de Genève.
Laurent Guiraud/Tamedia

Le 15 janvier 2020, un dispositif antismog unique en Suisse a été mis en œuvre dans le canton de Genève. En cas de pics de pollution atmosphérique, la circulation est interdite aux véhicules dégageant trop de particules fines et d’oxydes d’azote. Les automobilistes ont dû coller un macaron Stick’AIR sur le pare-brise, qui indique quel est l’impact de leur véhicule sur l’environnement. En parallèle, une application, Air2G2, a été développée pour donner des informations aux conducteurs. Une nouvelle version 2.0 de cette appli est désormais disponible pour mieux répondre aux attentes de ses 15’300 utilisateurs.

«Depuis l’entrée en vigueur de la circulation différenciée dans le centre du canton de Genève, les utilisateurs genevois et les travailleurs frontaliers ont fortement plébiscité la possibilité de recevoir des informations concernant leur catégorie de véhicule, signale Laure Fabiani, déléguée à la communication du Grand Genève. Ainsi, en cas de pics de pollution, les automobilistes recevront une notification sur les éventuelles mesures de restriction de circulation mises en place le lendemain. Les usagers des Transports publics genevois pourront quant à eux être informés sur la gratuité des transports publics.»

Air2G2, toujours téléchargeable gratuitement sur Google play ou l’App Store, propose un bulletin simplifié de la qualité de l’air ainsi qu’une possibilité de personnaliser les informations en fonction de certaines préférences. Par exemple, en cas d’épisodes de pollution, les dispositifs, les recommandations ou les restrictions applicables ne sont pas forcément identiques que l’on soit sur le Genevois français, sur le canton de Genève ou sur le district de Nyon. De plus, il arrive qu’un territoire soit en vigilance et pas un autre. Cette fonction permet à l’utilisateur d’ajuster l’information en fonction du territoire où il habite ou sur lequel il travaille. De plus, la version 2.0 d’Air2G2 dispose aujourd’hui d’un tableau de bord en écran d’accueil.