Passer au contenu principal

Elections communales 2021Une bataille des listes inédite programmée à Cossonay

Les trois municipaux sortants se présentent chacun sous une bannière différente alors que le départ du syndic emblématique semble complètement ouvrir le jeu.

Députée influente sur la scène cantonale et généralement bien élue à Cossonay, Valérie Induni se retrouve seule sur une liste, ce qui représente un petit danger pour la socialiste.
Députée influente sur la scène cantonale et généralement bien élue à Cossonay, Valérie Induni se retrouve seule sur une liste, ce qui représente un petit danger pour la socialiste.
Julien Lambert

Il y a cinq ans, l’Exécutif de Cossonay avait décidé de se représenter au complet, la meilleure manière d’annihiler toute velléité de se présenter pour les éventuels candidats tentés par l’expérience. Cette année, la situation est complètement différente après les retraits annoncés de l’emblématique syndic Georges Rime et de la vice-syndique Nicole Baudet.

Deux places sont donc à repourvoir et si Cossonay cultivait jusqu’ici – sur le plan municipal – une image de «gros village» sans parti à l’Exécutif, on entre désormais dans une politique plus proche des villes avec l’apparition de trois listes différentes. Avec à chaque fois la présence d’un élu sortant, aucun ne faisant donc course commune avec un de ses collègues, contrairement à l’usage qui prévaut un peu partout ailleurs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.