Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

BerolleUne carcasse de cerf témoigne de la présence des loups

«L’enneigement important en haute altitude a fait fuir les cerfs qui sont descendus des hauteurs et les loups suivent logiquement le gibier.»

Frédéric Hofmann, chef de section Chasse, pêche et surveillance du Canton

Attentivement surveillés

5 commentaires
Trier:
    David Greset

    Les loups sont moins dangereux que les sangliers par exemple, car les loups ont peur de l'homme et pour cause. On les a exterminés il y a plus de cent ans. Laissons les reptendre leur place dans l'écosystème. Quant à la photo ca me fait plus penser à une carcasse de chamois que de cerf...