Passer au contenu principal

Portrait de Luana Menoud-BaldiUne fan de hockey détient les clés du nouveau musée de Chillon

Tombée très jeune dans le chaudron de la politique, la Léventine est aussi la première femme à présider l’Association suisse des musiques.

Dans sa maison de Sommentier (FR), Luana Menoud-Baldi cultive la tradition de son Tessin natal. Cette fan de hockey et d’Ambri Piotta est depuis décembre la directrice du nouveau musée du fort de Chillon. Elle est également la première femme à présider l’Association suisse des musiques.
Dans sa maison de Sommentier (FR), Luana Menoud-Baldi cultive la tradition de son Tessin natal. Cette fan de hockey et d’Ambri Piotta est depuis décembre la directrice du nouveau musée du fort de Chillon. Elle est également la première femme à présider l’Association suisse des musiques.
Jean-Paul Guinnard

Elle aime parler, Luana Menoud-Baldi. Elle ne s’en cache pas. Elle s’en amuse. Avec beaucoup de gestuelles et une belle voix grave à l’accent italophone. Le premier café n’est pas terminé que la Tessinoise a déjà passé en revue ses racines montagnardes de la Léventine, sa maman qu’elle appelle tous les jours, sa grand-mère maternelle qui lui a servi de modèle et dont elle porte l’alliance, Coca et Fino, les deux chiens de son mari chasseur.

«Mais l’amour de ma vie restera Romeo. Mon «chien canapé», comme je l’appelais. Quand je suis venue vivre ici à Sommentier (FR), j’étais souvent seule les soirs. Je lisais tard, j’entendais les bruits du bois qui travaille, j’avais un peu peur. Il était mon gardien.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.