Passer au contenu principal

Alors que la presse est en criseUne fondation genevoise rachète «Le Temps»

Le groupe alémanique Ringier se sépare du journal. Il est repris par un consortium de fondations emmené par Hans-Wilsdorf.

Attendue depuis le début du mois d’octobre, l’officialisation de la vente du «Temps» par le groupe zurichois Ringier et le géant allemand Axel Springer a été confirmée ce mardi.

Le journal romand, qui a fêté son 20e anniversaire il y a deux ans, passe sous le giron d’Aventinus, une institution genevoise pour la presse soutenue par trois des plus puissants mécènes de l’arc lémanique - les fondations Hans-Wilsdorf (Rolex), Jan Michalski et Leenards. Le transfert prendra effet le 1er janvier.

Consortium de mécènes

«Nous sommes fiers de reprendre la direction de ce journal important et d’accueillir l’équipe de rédaction à Genève dici à lété prochain», a indiqué François Longchamp, ancien conseiller d’État genevois qui préside cette structure créée il y a un an pour soutenir les médias romands.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.