Passer au contenu principal

GlandUne future place de jeux ouverte à tous les publics

La Ville envisage de réaménager le secteur sous le Temple et autour de la Pépinière avec des installations ludiques et de détente pour petits et grands.

Tous les équipements actuels de la place de jeux du Temple, à Gland, seront remplacés, et l’espace destiné au public sera étendu.
Tous les équipements actuels de la place de jeux du Temple, à Gland, seront remplacés, et l’espace destiné au public sera étendu.
Yves Merz

Située au centre-ville de Gland, la place de jeux du Temple est très bien fréquentée par les familles et les mamans de jour. Mais ses installations, datant de 2007, présentent des signes de vétusté. La Municipalité a décidé que sa rénovation était l’occasion de transformer les alentours, notamment les espaces extérieurs de la Pépinière, centre socioculturel des jeunes qui occupent les lieux en voisins. Le projet, évalué à 400’000 francs, sera présenté au Conseil communal ce jeudi soir.

«Aujourd’hui, les deux secteurs sont séparés par un grillage qui donne l’impression qu’il y a un côté public et l’autre privé, remarque Christine Girod, municipale. Nous souhaitons ouvrir tout cet espace pour favoriser la cohabitation des usagers et le rendre plus attractif pour le quartier, qui comprend aussi un EMS et l’administration communale.»

Un lieu d’échange

La nouvelle place de jeux aura un caractère plus naturel, avec une arborisation, des équipements en bois, des nichoirs à oiseaux et un hôtel à insectes. «Il ne s’agit plus de parachuter quelques jeux sortis d’un catalogue, mais de penser l’espace comme un lieu d’échange et comme un site d’apprentissage en favorisant les stimulations de l’enfant», précise la municipale. Côté lac de la Pépinière, le projet prévoit une structure de street workout (fitness en extérieur), une table de ping-pong et une boîte à livres grand format permettant de mettre des livres en libre-service.

Christine Girod reconnaît que le montant du projet, estimé à 400’000 francs, peut paraître élevé. Elle explique qu’il y aura d’importants travaux de génie civil (90’000 francs) pour aplanir le terrain et permettre ainsi une meilleure circulation entre les différents secteurs. Les travaux devraient débuter cet automne et la place sera prête au printemps prochain.