Passer au contenu principal

Formation à Yverdon-les-BainsUne «maison de la mécanique» se concrétise du côté d’Y-Parc

Aidée par le Fonds interprofessionnel de prévoyance, la section vaudoise de l’Union professionnelle suisse de l’automobile pourra bien se garer sur le parc scientifique.

L’UPSA-VD est aujourd’hui installée dans un bâtiment du Centre St-Roch.
L’UPSA-VD est aujourd’hui installée dans un bâtiment du Centre St-Roch.
DR

C’est un énorme «ouf» de soulagement que lâche Nicolas Leuba, président de la section vaudoise de l’Union professionnelle suisse de l’automobile (UPSA-VD). En fin d’année, il a bien cru voir s’effondrer plus de deux ans de travail et s’envoler les 2 millions de francs investis en frais d’étude pour la création, sur le site d’Y-Parc, d’un centre de formation des métiers de la mécanique. Mais le retrait du Canton – qui avait accompagné et encouragé le projet jusque-là – a pu être compensé par l’arrivée providentielle et financière du Fonds interprofessionnel de prévoyance (FIP) dans le dossier.

«Le Canton n’a pas trouvé les bases légales pour nous aider concrètement. Heureusement, le FIP, géré par le Centre patronal, finance intégralement ce projet à 24 millions», explique le président. Conséquence directe, l’UPSA ne sera finalement pas propriétaire, mais locataire du centre dont la construction devrait débuter à la fin du mois de mai. Le bâtiment abritera également le Groupement suisse de l’industrie mécanique (GIM-CH) – actuellement installé à Mex, il met sur pied des cours interentreprises dans le domaine de l’industrie des machines –, et la section romande de 2roues, déjà présente à Yverdon comme l’UPSA dont elle deviendra sous-locataire.

Chaque année, ce sont plus de 1000 apprentis qui viennent se former dans l’une ou l’autre de ces trois entités. «Être rassemblés sous le même toit est évidemment une réelle opportunité. Nos locaux en commun vont permettre de développer de belles synergies. Mais surtout, nous allons former une «maison de la mécanique», ce qui fait vraiment sens», conclut Nicolas Leuba.

Le syndic d’Yverdon, Jean-Daniel Carrard, ne dira pas le contraire: «Sur un site dédié à l’innovation et aux emplois d’avenir, ça en fait même beaucoup de réunir mécanique et numérique.» Si tout se passe bien, l’UPSA-VD actuellement installée au Centre St-Roch pourra déménager dans à peu près deux ans, le centre devant être prêt pour la rentrée scolaire d’août 2023.