Passer au contenu principal

PoliceUne manifestation non autorisée dispersée à Bâle

La police bâloise a dû faire usage de balles en caoutchouc pour stopper le cortège de protestataires qui passait sur l’un des ponts de la ville mardi.

(Image d’illustration)
(Image d’illustration)
AFP

La police bâloise a stoppé mardi soir une manifestation non autorisée alors que le cortège de protestataires passait sur l’un des principaux ponts de la cité rhénane, a-t-elle indiqué dans un communiqué parvenu après minuit. La police leur a barré la route et contrôlé environ 50 personnes.

Le rassemblement s’était formé sur une place de la ville. La police cantonale avait pu observer à ce moment-là la préparation d’actions visant de toute évidence à causer des dégâts matériels, selon le texte. Sur le pont, les forces de l’ordre ont dû brièvement faire usage de balles en caoutchouc alors que des manifestants tentaient de forcer les barrages policiers qui bloquaient les deux issues.

Les protestataires ont été autorisés à faire marche arrière et à s’en aller après un peu plus d’une heure, selon la police. Contactée par Keystone-ATS, celle-ci n’a pas souhaité donner davantage de détails, notamment sur les revendications ou l’identité des manifestants, d’éventuels dégâts matériels ou de possibles blessés.

ATS