Passer au contenu principal

Histoire d’ici – 1894Une météorite s’écrase
à Lausanne

Le mystérieux bolide découvert près de la gare demeure une énigme scientifique.

La «météorite de Lausanne» découverte par le jeune Louis Bovey est  conservée par le Musée cantonal de géologie.
La «météorite de Lausanne» découverte par le jeune Louis Bovey est conservée par le Musée cantonal de géologie.
S. Ansermet/Musée cantonal de géologie

Un soir de septembre 1894, vers 8h30, le dénommé Henri Baatard, aiguilleur au poste oriental de la gare de Lausanne de son état, se précipite hors de sa guérite, alerté par une lueur subite dans le ciel et un bruit violent. Pour le brave employé des chemins de fer Jura-Simplon, il ne peut s’agir que de l’explosion de la chaudière à vapeur d’une locomotive, comme il s’en est produit peu de temps auparavant. Il se précipite alors, dans le noir et à travers les gouilles, car il vient de pleuvoir, vers le dépôt du Treyblanc, situé à l’est de la gare, où les machines sont mises en chauffe. Arrivé là, à sa grande surprise, il ne trouve rien d’anormal, et retourne à sa guérite en se demandant ce qu’il a bien pu se passer.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.