Passer au contenu principal

Carnet roseUne portée de onze chiens de traîneau ravit la Vallée

La portée de jeunes laïkas de Yakoutie a suscité un petit engouement, remontant le moral des confinés.

LE BRASSUS LE 7 Mai 2020. «Cassy»,  chienne husky avec une portée de 11 chiots. ©  (24 HEURES /Jean-Paul Guinnard)
LE BRASSUS LE 7 Mai 2020. «Cassy», chienne husky avec une portée de 11 chiots. © (24 HEURES /Jean-Paul Guinnard)
24HEURES

Mme Pellissier, passionnée de chiens nordiques et à la tête d’une petite association organisant des sorties dans les paysages de la Vallée, ne s’y attendait pas. «Une surprise totale, personne n’a rien vu venir.»

Le 22 avril dernier, la chienne «Cassy» a donné naissance à 11 petits laïkas de Yakoutie, une vieille race russe encore peu connue du grand public. «J’avoue, je pourrais passer des heures à les regarder. C’est maintenant qu’ils découvrent tout et grandissent.»

Une telle portée est peu courante, indique l’heureuse propriétaire. «D’ordinaire c’est surtout six, voire huit!»

Une des petites est destinée à rester au pied du Mollendruz et à guider l’attelage. Les autres sont réservés à des propriétaires avertis.

Sur les réseaux sociaux, la naissance et les photos de la portée ont déclenché une série de réactions. «Ces jeunes chiots sont adorables, ils ont souvent des yeux incroyables, c’est normal qu’on s’attendrisse, note-t-elle. Mais j’imagine surtout durant le confinement, ça fait un bien fou.»