Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Euro 2020Une Suisse aux multiples visages, enfin capable de s’adapter

Contre la France, l’équipe nationale a commencé par un 5-2-3 très axial (ici les deux milieux derrière les trois attaquants), avant de passer à un 5-3-2 lorsque la France a changé de système.
La Suisse a rarement tenté de presser haut son adversaire. Elle s’y est essayée contre l’Italie, avec Rodriguez (en haut) qui est allé par moments cherché très loin le latéral droit italien. Sans succès.
Contre l’Espagne, la Suisse a changé en proposant un système défensif en 4-2-3-1 qui lui permettait mieux gérer les déplacements des milieux espagnols à l’intérieur du jeu.
1 / 4

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter