Passer au contenu principal

Coronavirus en SuisseVaccination d’ici l’été: des médecins cantonaux doutent

Le président de l’Association des médecins cantonaux Rudolf Hauri estime qu’il faudra probablement attendre l’automne pour que tous ceux qui veulent se faire vacciner en Suisse puissent l’être. La veille, la médecin cantonale des Grisons Marina Jamnicki s’était déjà exprimée en ce sens.

Mercredi dernier, Alain Berset avait assuré que tous les Suisses désireux de se faire vacciner devraient pouvoir le faire d’ici l’été.
Mercredi dernier, Alain Berset avait assuré que tous les Suisses désireux de se faire vacciner devraient pouvoir le faire d’ici l’été.
Keystone/Alexandra Wey

L’objectif du Conseil fédéral en matière de vaccination, à savoir «l’été 2021», ne peut être atteint, craignent les médecins cantonaux. Selon eux, il faudra attendre l’automne, voire la fin de l’automne, pour que tous ceux qui veulent se faire vacciner en Suisse puissent l’être.

«Il se pourrait même que ce soit l’automne», a déclaré vendredi soir Rudolf Hauri, médecin cantonal de Zoug et président de l’Association des médecins cantonaux, dans l’émission «Echo der Zeit» de la Radio SRF. La veille, la médecin cantonale des Grisons Marina Jamnicki s’était déjà exprimée en ce sens, aussi sur Radio SRF.

«Une vaccination plus rapide» n’est pas possible, a déclaré Rudolf Hauri. (Photo d’archives)
«Une vaccination plus rapide» n’est pas possible, a déclaré Rudolf Hauri. (Photo d’archives)
Keystone/Peter Schneider

Retards d’approvisionnement

Rudolf Hauri a cité les goulets d’étranglement de l’approvisionnement chez les producteurs de vaccins Biontech/Pfizer et Moderna ainsi que les retards dans l’approbation d’autres vaccins, tels que celui d’Astrazeneca, par l’Institut suisse des produits thérapeutiques Swissmedic. Ces retards ne peuvent être rattrapés. «Une vaccination plus rapide» n’est pas possible, a déclaré Rudolf Hauri.

Mercredi dernier, le conseiller fédéral et ministre de la santé Alain Berset avait assuré que tous les Suisses désireux de se faire vacciner devraient pouvoir le faire d’ici à l’été: «Dans l’état actuel des choses, nous pouvons le garantir, et les nouveaux contrats avec trois autres fabricants de vaccins le confirment», a déclaré Alain Berset aux médias à Berne.

ATS

19 commentaires
    yumbang

    Lors de la première vague la Suisse manquait de masques. Aujourd'hui ce sont les vaccins. Il ne faut pas se plaindre des restrictions de liberté. On a ce qu'on mérite.

Articles en relation