Passer au contenu principal

Commerce yverdonnoisVague de soutien au kiosque de la plage d’Yverdon

Lassée par des tracasseries administratives, la patronne a fermé subitement. Les nombreux messages reçus et la réaction des autorités l’ont fait revenir en arrière.

Joëlle Moser n’en revient pas du soutien qu’elle a reçu sur les réseaux sociaux après son coup de gueule.
Joëlle Moser n’en revient pas du soutien qu’elle a reçu sur les réseaux sociaux après son coup de gueule.
VANESSA CARDOSO

Quel Yverdonnois n’y a jamais acheté une glace ou une boisson pour se rafraîchir lors d’une belle journée d’été? Pas étonnant dès lors que lorsque la patronne en colère de Chez Thérèse, le «kiosque vert» de la plage d’Yverdon, a annoncé mardi sur les réseaux sociaux qu’elle fermait boutique séance tenante, c’est un raz-de-marée de messages de soutien qu’elle a reçu: plus de 400 likes et 110 commentaires en moins de vingt-quatre heures. La raison de cette décision abrupte en plein cœur de la belle saison? Des tracasseries administratives à répétition.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.