Passer au contenu principal

Lutte contre le coronavirusVaud et Genève renforcent le traçage des contacts

Zurich ne parvient plus à alerter toutes les personnes potentiellement exposées au Covid-19. Les autorités vaudoises et genevoises réagissent.

La salle de traçage des contacts mise en place par les autorités vaudoises, à Lausanne, le 17 septembre dernier. Quelque 60 à 80 personnes sont désormais affectées à cette tâche.
Opérateurs au travail
La salle de traçage des contacts mise en place par les autorités vaudoises, à Lausanne, le 17 septembre dernier. Quelque 60 à 80 personnes sont désormais affectées à cette tâche.
Jean-Guy Python

Face à l’explosion des cas de coronavirus en Suisse, le traçage des contacts n’est plus possible dans certaines régions. C’est la «SonntagsZeitung» qui a sonné l’alerte ce dimanche, après avoir mené l’enquête dans plusieurs cantons. L’équipe chargée de cette mission à Zurich est débordée, au point que le Canton laisse de plus en plus aux personnes concernées le soin d’avertir elles-mêmes leurs contacts d’une possible contamination, reconnaît une porte-parole. L’hebdomadaire a eu connaissance de plusieurs cas où le traçage a échoué et où des personnes potentiellement infectées n’ont pas été alertées.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.