«Comme en 1927, cela m’a fait chaud au cœur d’entendre «Le petit chevrier»

Fête des Vignerons Yolande Tamborini a vécu sa cinquième célébration vendredi, émerveillée. Et aussi surprise qu’en 1955.

En entrant dans l’arène, vendredi, Yolande Tamborini ne s’attendait pas à être prise dans un «tourbillon extraordinaire».

En entrant dans l’arène, vendredi, Yolande Tamborini ne s’attendait pas à être prise dans un «tourbillon extraordinaire». Image: Odile Meylan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«C’était merveilleux, somptueux: tout m’a plu», s’enthousiasme Yolande Tamborini (96 ans). La Veveysanne, descendante de la famille Obrist, a vécu vendredi sa cinquième célébration: «Elle était aussi surprenante que celle de 1955, et davantage que les représentations de 1977 et 1999. C’est complètement différent.»

«Il faut vivre avec son temps!»

La vaillante nonagénaire, tout heureuse d’avoir été emportée dans un «tourbillon extraordinaire», lâche: «Ils sont costauds à la mise en scène. Comment ont-ils fait pour réussir aussi parfaitement les enchaînements? Et comment s’y sont-ils pris pour enseigner tout ça à autant d’acteurs-figurants? Cela contribue en tout cas à créer une harmonie bien au-delà de la scène.» Yolande Tamborini ne tient pas à se lancer dans une comparaison avec les précédentes célébrations: «Il faut vivre avec son temps! Les jeunes raisonnent toujours différemment. Au début, il n’y avait pas de radio, pas de télévision ni de téléphone portable.»

En 1927, âgée de 4 ans, elle était trop jeune pour venir assister au spectacle, confie-t-elle humblement. Elle l’a vécu à la maison, en entonnant les chants de la Fête, accompagnée par sa maman au piano. «Cette fois, cela m’a fait particulièrement chaud au cœur d’entendre «Le petit chevrier», que je chantais déjà en 1927.» De 1955, elle se souvient des fleurs et des bannerets. En 1977, elle a assisté à trois représentations avec sa mère, «car elle commençait à perdre la mémoire». Célibataire, elle avait ensuite choisi de voir celle de 1999 avec des amis.

«Je ne crains pas la chaleur»

Après la représentation de vendredi, une question la taraude encore: «Comment font-ils pour garder le sol de l’arène aussi propre?» Avant de préciser: «Je ne parle pas du plancher en LED, mais du pourtour sur lequel marchent les vaches.»

C’est beau, c’est propre. Du coup, Yolande Tamborini reviendra pour la dernière représentation, histoire d’en voir une de nuit et une de jour. «Je ne crains pas la chaleur. Et, à mon âge, il ne faut pas faire la difficile. Moi, d’ailleurs, je n’ai toujours vu que la bouteille à moitié pleine.»

Créé: 21.07.2019, 17h23

Articles en relation

Daniele Finzi Pasca, voici venu le temps heureux de ta récolte

Le Matin Dimanche Le spectacle de la Fête des Vignerons, donné à Vevey jusqu’au 11 août, est extraordinaire. Mais que retiendra-t-on de cette cuvée 2019? D’avoir, grâce à son metteur en scène, mis un peuple dans l’ivresse. Plus...

«Quand la petite Julie me demande pourquoi je pleure en chantant, je reverse une larme»

Fête des Vignerons Vevey célèbre ses voisins les plus fidèles ce samedi dont Raoul Colliard, patron de la Saletta aux Paccots, qui vit sa quatrième Fête. Plus...

«Bravo», le mot du jour à Vevey

Fête des Vignerons Célébrés jeudi soir, les six couronnés de la Fête 2019 sont revenus vendredi pour dire leur fierté et leur joie. Plus...

[VIDÉO] «Je suis surprise en bien. C'est très poétique»

Fête des Vignerons La première du spectacle a eu lieu ce jeudi soir à Vevey. Impressions à chaud de ses premiers spectateurs. Plus...

[VIDÉO] Jean-Daniel Berthet Roi de la Fête des Vignerons

Vidéo Réactions à chaud du nouveau Roi de la Fête des Vignerons et de Corinne Buttet, première femme de l’histoire de la Confrérie à accéder à la couronne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...