Passer au contenu principal

A 150 sur scène pour le demi-siècle de la fanfare de la police

La formation officielle jouera à six reprises «Ensemble» avec deux chœurs et quatre solistes.

La Fanfare de la police cantonale vaudoise fêtera son 50e anniversaire avec six représentations d'un spectacle musical baptisé Ensemble.
La Fanfare de la police cantonale vaudoise fêtera son 50e anniversaire avec six représentations d'un spectacle musical baptisé Ensemble.
LDD

«Ensemble» est le titre d’un spectacle qui réunira 150 musiciens et chanteurs ces prochains mois pour célébrer le 50e anniversaire de la Fanfare de la police cantonale. Une réunion festive et tout public, puisque le programme comprendra aussi bien des chansons de Johnny Hallyday et de Jean-Jacques Goldman que des reprises de Queen ou le célèbre «Hallelujah» de Leonard Cohen.

Le grand public n’est pas habitué à entendre la formation dans ce registre, puisqu’elle est d’abord la fanfare officielle des autorités vaudoises. Ses prestations traditionnelles ont donc lieu dans le cadre des grandes parties officielles et notamment les assermentations, mais aussi dans les manifestations à l’extérieur du canton, lorsque le Canton est invité d’honneur: foire de l’Olma à Saint-Gall, Marché-Concours de Saignelégier ou encore cortèges des Tattoo de Bâle ou d’Avenches.

Partie de passionnés

Contrairement à ce que son nom laisse supposer, sur la cinquantaine de musiciens de la fanfare, seuls cinq sont des policiers en activité. Mais cela n’a pas toujours été le cas. «Tout est parti d’un groupe de quatre gendarmes et inspecteurs passionnés de musique», raconte Philippe Jaton, membre de la fanfare depuis 1987 et jeune gendarme retraité «bombardé» président du comité d’organisation pour l’occasion. «La formation a joué pour la première fois lors d’une soirée récréative le 25 novembre 1970 au Palais de Beaulieu. Mais deux ans plus tard, vu la qualité de l’ensemble, la hiérarchie a proposé au Conseil d’État qu’elle devienne la fanfare officielle du Canton.»

Aujourd’hui, la formation vit donc principalement grâce à d’anciens policiers, mais aussi à des amis et à des «amis d’amis», qui n’ont donc pour certains plus rien à voir avec la police. Et c’est d’ailleurs aussi une histoire de passion commune et d’amitié qui a donné naissance à «Ensemble».

«À l’été 2018, alors qu’on réfléchissait aux festivités, je me suis souvenu du formidable travail que Florian Bovet faisait avec ses deux chœurs Atout Chœur et L’As de Chœur. J’en ai parlé à notre directeur, Serge Gros, on s’est rencontrés et tout est parti comme ça.»

Les relations des uns et des autres ont ensuite permis d’ajouter quatre solistes au programme: Amandine, Nicolas Flotron, Faustine Jenny et Didier Coenegracht, les deux derniers étant récemment apparus dans le clip parodique «Super sympa» des deux Vincent.

Six représentations

Six représentations sont prévues aux quatre coins du canton: le 28 mars à Savigny lors de la soirée annuelle de la fanfare, les 4 et 5 avril au Pré-aux-Moines à Cossonay, les 6 et 7 juin à Gland et le 12 juin dans un lieu qui reste à définir. Infos et billetterie sur www.fpcv.net.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.