Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

1810: une loi pour les catholiques

L’église Saint-Etienne, rue de la Mercerie, en 1858, sur une estampe de Johann Baptist Isenring. Arsenal jusqu’à l’indépendance vaudoise, elle accueillit catholiques et protestants allemands dès 1812.

Une liberté de culte relative

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter