Passer au contenu principal

1887: César Roux, le roi du bistouri

Le jeune chirurgien de Mont-la-Ville fait ses débuts à l’Hôpital cantonal.

César Roux, «patron» aux doigts de fée.
César Roux, «patron» aux doigts de fée.
MUSÉE HISTORIQUE DE LAUSANNE

Lorsque César Roux est nommé à la tête d’un service de chirurgie de l’Hôpital cantonal vaudois, en mars 1887, il n’est encore qu’un jeune médecin au prénom d’empereur. Mais il ne va pas tarder à devenir non seulement l’un des princes du canton, mais aussi un roi du bistouri. «L’un des cinquante plus célèbres chirurgiens d’Europe», affirmait son successeur, le professeur Pierre Decker.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.