1904: Hodler à l’horizontale

Les 250 ans de 24 heuresTriomphateur, cette année, à Vienne, il affine son symbolisme à Chexbres

Hodler a peint nombre de versions du <i>Léman vu de Chexbres</i>. Celle du Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne a été achetée directement à l’artiste.

Hodler a peint nombre de versions du Léman vu de Chexbres. Celle du Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne a été achetée directement à l’artiste. Image: Musée cantonale des Beaux-Arts

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Vous serez encore un stupide maître d’école lorsque moi, depuis longtemps, je serai un peintre célèbre.» Gare à qui ricane de ses premiers essais de peinture de vues pour touristes, le jeune Hodler a de la répartie et déjà l’intention de forcer son destin. Mais c’est aussi le culot qui l’anime lorsque, à 19?ans, il débarque à Genève avec 85?francs en poche et l’irrépressible besoin d’élargir son champ.

Vite fait, bien fait, le Bernois qui estropiera le français jusqu’à sa mort, à Genève en 1918, trouve sa voie. Hors des sentiers battus par les écoles de son temps, le peintre impose ses rythmes et ses parallèles qui orchestrent les sentiments. Original – déclaré et authentifié –, il paie ses «extravagances» picturales jusqu’à être frappé d’un interdit d’exposer sa «pornographique» Nuit dans la Cité de Calvin en 1891. La polémique enfle: Ferdinand Hodler laisse certains critiques perplexes et d’autres enthousiastes. En 1904, c’est la plume d’Albert Trachsel qui s’enflamme pour rapporter dans Le Genevois son triomphe à la Sécession, l’expo art nouveau de Vienne. «C’est la juste récompense de la courageuse et laborieuse carrière d’un artiste génial, d’un des plus grands novateurs qui fait le plus grand honneur à notre petite patrie.»

Deux mois plus tard, en mai, l’artiste est à Chexbres. Il séjourne à l’Hôtel Bellevue et y reviendra l’année suivante, puis en 1911. Mais sa première vue du Léman date de 1875, elle permet à l’élève de Barthélemy Menn de recevoir une mention honorable au concours de l’Institut national genevois. «On peut dire, note Paul Müller, l’un des chefs du projet de catalogue raisonné de Hodler, que le Léman s’impose comme un fil rouge dans sa carrière.»

«Le plus grand paysagiste»
Sur les plus de 700 paysages recensés, les rives lémaniques servent de laboratoire, plus que le lac de Thoune. L’artiste revient plusieurs fois sur ses pas, travaillant par série. Celle réalisée entre Chexbres et Caux en 1904-1905 compte une dizaine de versions, dont l’huile vendue en 2011 chez Sotheby’s pour 7,1 millions de francs. Partant d’une vue plongeante, le peintre anéantit au fil des versions toute perspective aérienne. Et toutes défient couleurs et lumières, avec une perception à chaque fois originale même si, selon Paul Müller, on peut lui trouver un ancrage dans l’histoire de l’art. «Avec les compositions elliptiques des paysages de Chexbres, Hodler revient au romantisme, suivant en cela les schémas définis par Caspar David Friedrich».

Le contemporain de Courbet, de Corot et de Renoir, le peintre célébré au Musée d’Orsay en 2008 comme «le plus grand paysagiste de son temps avec Cézanne» visait une nature «simplifiée et dégagée de tous les détails insignifiants». Au fil des variantes, les signes de vie s’estompent. Construit par strates horizontales, le paysage gagne en force symbolique. Que ce soit dans l’agonie de «sa» Valentine Godé-Darel, qu’il suit jusqu’à la fin à Vevey en 1915, ou dans ses dernières vues du Léman, peintes depuis son appartement genevois, Hodler voit le monde à l’horizontale. L’homme devient paysage alors que la nature s’humanise dans une vision audacieusement abstraite.

Sources: Hodler, catalogue raisonné sur www.ferdinand-hodler.ch (24 heures)

Créé: 25.07.2012, 07h25

Dossiers

Cette année-là

8 février Le Japon attaque par surprise l’escadre navale russe de Port-Arthur (Mandchourie), déclenchant une guerre qui va durer un an et demi.

2 juillet Le Bâlois Adolf Spinnler, seul Suisse engagé aux Jeux olympiques de Saint-Louis (USA), remporte la médaille d’or du combiné en gymnastique artistique.

17 novembre Inauguration de la prison de district du Bois-Mermet, à Lausanne.

20 novembre Le Parti socialiste suisse adopte un programme visant à remplacer l’économie capitaliste par une économie communiste.


Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...