Passer au contenu principal

1999: Derrière les troupeaux

Sur les traces d’un ramasseur de crottes lors de la 11e Fête des Vignerons.

Les cortèges des Fêtes des Vignerons évoquent les parades d’autrefois. En 1999, ils traversent la ville de Vevey, s’étirent jusqu’à La Tour-de-Peilz, et reviennent au rythme des chants et des musiques au cœur des arènes, où le public salue comme il se doit les derniers pas de cet extraordinaire rassemblement d’hommes et de bêtes. Avec Laurent Sandoz dans le rôle d’Arlevin, François Rochaix à la mise en scène, les musiciens Jean-François Bovard, Michel Hostettler et Jost Meier, le scénographe Jean-Claude Maret, le librettiste François Debluë, la Fête déroule son bonheur.

Mais, lorsque des troupeaux défilent dans une ville, ils laissent derrière eux leur signature en crottes ou en étoiles sur le bitume. Il faut donc des humains de bonne volonté, modestes, prêts aux besognes les plus élémentaires mais teintées de noblesse, on va le voir, pour cueillir avec efficacité mais aussi élégance ces présents incongrus.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.