La 1re classe fait son retour sur la ligne Yverdon - Sainte-Croix

TransportsLa ligne de chemin de fer de Travys avait abandonné cette catégorie en 1981. Elle sera réintroduite en 2016.

Travys a introduit avec succès la première classe sur la ligne ferroviaire Le Pont-Le Brassus en 2008.

Travys a introduit avec succès la première classe sur la ligne ferroviaire Le Pont-Le Brassus en 2008. Image: MICHEL DUPERREX - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Du sommet des Rapilles, la falaise jaune qui surplombe Baulmes, la vue des passagers de l’Yverdon - Sainte-Croix sur Yverdon, le lac de Neuchâtel, la plaine et les Alpes est imprenable. En 2016, certains passagers l’apprécieront encore plus, confortablement assis sur des sièges de première classe.

Travys, la société de transports qui exploite la ligne ferroviaire plus que centenaire, va en effet réintroduire cette catégorie supérieure en 2016. Soit trente-cinq ans après son abandon en 1981.

A l’époque, c’est à l’occasion de la modernisation du matériel roulant que le changement était intervenu. «Il y avait une tendance générale parmi les lignes régionales à abandonner la première classe, à quelques exceptions près», souligne Daniel Reymond, directeur de Travys. Au­jour­d’hui, c’est à nouveau un changement dans les habitudes qui dicte – partiellement en tout cas – ce grand retour.

«Il est question de la croissance de la pendularisation et du changement de comportement des voyageurs», reprend le directeur.

Une flotte à rajeunir

Encore fallait-il une occasion pour mettre ce projet sur les rails. Or la compagnie allait de toute façon devoir rajeunir sa flotte, qui n’a pas évolué depuis une quinzaine d’années.

Pour répondre aux impératifs liés à l’introduction de la cadence à la demi-heure en décembre 2015 et à une augmentation de sa fréquentation (63% entre 2001 et 2011), Travys investit 30 millions de francs pour acquérir trois nouvelles rames auprès de l’entreprise suisse Stadler.

Demande des passagers

De plus, dans les enquêtes de satisfaction réalisées auprès des clients, la demande pour une offre de première classe revient souvent. «Ils sont plusieurs à se dire prêts à payer plus cher pour avoir une place garantie et au calme dans certaines courses bondées», relève le directeur.

Et puis, l’introduction  en 2008 de cette catégorie supérieure sur la ligne Le Pont -Le Brassus (également exploitée par Travys) se révèle une expérience positive. Et ce quand bien même elle n’en avait encore jamais eu, même lorsqu’elle était exploitée par les CFF.

«Du coup, nous avons coché cette option dans le cahier des charges de notre appel d’offres pour le renouvellement du matériel roulant de l’Yverdon - Sainte-Croix», reprend le directeur.Financièrement, ce changement peut se révéler intéressant, générant des revenus supplémentaires.

La rétribution sur les billets qui vont au-delà de cette ligne et sur les abonnements se fait par sondage. Elle sera logiquement plus haute dès lors que Travys dispose de places de première classe.

Les passagers devront cependant patienter encore un peu avant de voyager entre Yverdon et Sainte-Croix dans un compartiment première classe. Pour de pures raisons logistiques, cette dernière ne sera introduite que lorsque Travys aura touché ses trois nouvelles rames.

Or, si la première sera mise sur les rails en décembre, les deux suivantes seront réceptionnées quelques semaines plus tard par la compagnie de transports nord-vaudoise, alors que le nouvel horaire sera déjà effectif.

«Techniquement, nous avons la possibilité d’y apporter des modifications en milieu d’année. Mais ça reste à voir. Quoi qu’il en soit, la première classe sera introduite au plus tard avec l’horaire 2017, soit en décembre 2016», conclut Daniel Reymond (24 heures)

Créé: 24.02.2015, 07h21

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...