Passer au contenu principal

En 2024, le tram reliera enfin Renens à Lausanne

La longue saga judiciaire qui bloquait la construction s’est achevée mercredi après-midi avec l’union sacrée entre l’opposant, Toto Morand, le Canton et la Ville de Lausanne.

Nuria Gorrite, Toto Morand et Grégoire Junod ont enterré la hache de guerre.
Nuria Gorrite, Toto Morand et Grégoire Junod ont enterré la hache de guerre.
PATRICK MARTIN

L’émotion n’a souvent pas sa place dans les conférences de presse de l’État de Vaud. Mercredi après-midi, pourtant, il y en avait dans la salle de presse du Château Saint-Maire. Guillaume «Toto» Morand, entrepreneur opposé au défrichement d’une partie de la forêt du Flon, s’est retrouvé face aux médias franchement ému et entouré des socialistes Nuria Gorrite et Grégoire Junod, respectivement présidente du Conseil d’État et syndic de Lausanne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.