Passer au contenu principal

«24 heures» suivi par encore plus de lecteurs

Ces six derniers mois, l’audience print du «grand journal vaudois» a augmenté de 5%. Sur le Net et dans les kiosques aussi.

Claude Ansermoz, rédacteur en chef du 24 heures.
Claude Ansermoz, rédacteur en chef du 24 heures.
Keystone

Chers lecteurs, vous êtes désormais 218 000 à nous lire chaque jour sur une de nos différentes plateformes. Si l’évolution positive et continue de notre audience se poursuit sur les smartphones, tablettes et autres PC, elle est particulièrement réjouissante en ce qui concerne nos éditions imprimées. Ce sont ces chiffres qui sont révélés ce mardi dans l’étude MACH Basic 2019-2, analyse des audiences éditée par la REMP (Recherches et études des médias publicitaires).

Sur le print uniquement donc, notre audience atteint quelque 168 000 lecteurs. C’est 5% de mieux que lors de la dernière vague, il y a six mois. Cette bonne nouvelle s’ajoute à la consolidation de la hausse des ventes au numéro dans les kiosques et les caissettes (+10%) et autres points de diffusion; pour un journal qui, traditionnellement, compte plutôt sur ses nombreux et fidèles abonnés.

À titre de comparaison, sur le dernier semestre également, on notera en termes d’audience et pour ce qui est des quotidiens romands des baisses pour «Le Nouvelliste» (103 000 lecteurs, –4,6%), «ArcInfo» (64 000, –9,9%) et la «Tribune de Genève» (99 000, –7,5%). «Le Temps» (113 000) et «La Liberté» (95 000) restent stables. Et notre confrère vaudois «La Côte» (21 000, +15,8%) grimpe aussi, confirmant ainsi que les Vaudois sont toujours friands d’information locale. Nous vous en remercions chaleureusement et nous réjouissons de continuer cette longue aventure avec vous.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.