Le 2e festival «Miam» a attiré la foule à Lausanne

Arts culinairesUne cinquantaine d’artistes du goût sur la Place de la Riponne a réuni la crème des restaurateurs.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Selon une première estimation, entre 40'000 et 50'000 gourmets ont participé à la 2e édition du Miam Festival sur la Place de la Riponne ce week-end à Lausanne. Quelque 45 stands ont permis au public de déguster toute une palette de produits et de participer à diverses animations pour grands et petits.

«Nous sommes très contents», a déclaré lundi à l'ats Sandrine Kursner, cheffe de projet. «Au vu de l'affluence et de la météo clémente, nous estimons que 40'000 à 50'000 personnes ont fréquenté le festival sur les trois jours. En 2017, la première édition avait accueilli entre 30'000 et 35'000 visiteurs».

Une cinquantaine d'artisans du goût sélectionnés soigneusement ont participé à la manifestation organisée par Lausanne à Table. Au menu également, des bars uniquement dédiés aux boissons locales, plus de 20 animations gratuites pour adultes et enfants, de même qu'une table d'hôte tenue à tour de rôle par de grands chefs lausannois.

Nouveauté 2018, un jury de goûteurs du Miam a testé tous les stands présents. Il a attribué le prix du meilleur stand 2018 à Kami Cooks, traiteur iranien basé à Lausanne.

Les organisateurs se réjouissent du succès de l'édition 2018 qui valide leurs prises de risque en faveur d'un festival gastronomique attentif au développement durable. C'est le premier de cette ampleur en Suisse à bannir les pailles et le PET, à collaborer directement avec le service de l'eau de la ville, rappellent-ils.

La 3e édition est prévue du 7 au 9 juin 2019.

Créé: 21.05.2018, 19h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.