Passer au contenu principal

52 millions de francs embarquent dans les petits transports

Le Grand Conseil valide des propositions du Conseil d'État. Rallonge aussi avec une étude pour le métro.

Le train BVB (Bex-Villars-Bretaye) à l'arrêt des Bouquetins avant Bretaye.
Le train BVB (Bex-Villars-Bretaye) à l'arrêt des Bouquetins avant Bretaye.
Chantal Dervey - Archives

Le Grand Conseil a confirmé le 10 mars des garanties d'emprunts de l'État de Vaud pour un montant dépassant 52 millions de francs. Ces sommes importantes vont servir à acquérir du matériel roulant pour les petits trains et financer des investissements pour des funiculaires.

La plus grosse enveloppe, 35,5 millions, est dévolue aux Transports publics du Chablais. Elle sera affectée à l'achat du matériel roulant nécessaire à l'exploitation de la ligne BVB, sur le tronçon qui relie Villars-sur-Ollon à Bretaye.

Funis pas oubliés

Sur la Riviera, ce sont 11,6 millions qui sont accordés pour financer des investissements nécessaires pour deux funiculaires: Les Avants-Sonloup, Vevey-Mont-Pèlerin et Territet-Glion.

Autre garantie d'emprunt pour la ligne Morges-Bière-Cossonay, ici de 5,2 millions. Ils sont attribués au funiculaire Cossonay-Penthalaz-Cossonay-Ville.

Enfin, un montant de 800'000 francs a été octroyé par le législatif au Conseil d'État pour financer l'étude exploratoire de l'évolution du métro M1 et son intégration dans l'Ouest lausannois.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.