52 millions de francs embarquent dans les petits transports

TransportsLe Grand Conseil valide des propositions du Conseil d'État. Rallonge aussi avec une étude pour le métro.

Le train BVB (Bex-Villars-Bretaye) à l'arrêt des Bouquetins avant Bretaye.

Le train BVB (Bex-Villars-Bretaye) à l'arrêt des Bouquetins avant Bretaye. Image: Chantal Dervey - Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Grand Conseil a confirmé le 10 mars des garanties d'emprunts de l'État de Vaud pour un montant dépassant 52 millions de francs. Ces sommes importantes vont servir à acquérir du matériel roulant pour les petits trains et financer des investissements pour des funiculaires.

La plus grosse enveloppe, 35,5 millions, est dévolue aux Transports publics du Chablais. Elle sera affectée à l'achat du matériel roulant nécessaire à l'exploitation de la ligne BVB, sur le tronçon qui relie Villars-sur-Ollon à Bretaye.

Funis pas oubliés

Sur la Riviera, ce sont 11,6 millions qui sont accordés pour financer des investissements nécessaires pour deux funiculaires: Les Avants-Sonloup, Vevey-Mont-Pèlerin et Territet-Glion.

Autre garantie d'emprunt pour la ligne Morges-Bière-Cossonay, ici de 5,2 millions. Ils sont attribués au funiculaire Cossonay-Penthalaz-Cossonay-Ville.

Enfin, un montant de 800'000 francs a été octroyé par le législatif au Conseil d'État pour financer l'étude exploratoire de l'évolution du métro M1 et son intégration dans l'Ouest lausannois.

Créé: 25.03.2020, 12h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.