8000 enfants vaudois privés d'école à cause de la météo

BiseLes routes du canton sont dangereuses à cause des congères. Sept établissements scolaires sont entièrement fermés.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La situation est exceptionnelle dans les écoles vaudoises à cause de la météo, ce vendredi. L’impossibilité de plusieurs compagnies à assurer les transports scolaires a contraint des directions d’établissement à fermer leurs collèges. Près de 10% des élèves du canton, soit 8000 enfants, sont concernés.

Sept établissements sont fermés: l'établissement primaire et secondaire d'Apples-Bière, celui de Bercher-Plateau du Jura, celui de Grandson, celui de Cossonay, celui de la Sarraz-Veyron-Venoge, celui de Chavornay, ainsi que l'établissement primaire de Gimel-Etoy.

L'école est partiellement fermée pour les élèves qui doivent se déplacer en bus dans les établissements suivants: primaire et secondaire de Saint-Prex, primaire d'Echallens Emile Gardaz, primaire de Cossonay-Penthalaz.

Dans les établissements concernés, des chaînes téléphoniques ont été activées pour avertir les parents. Une méthode qui a fait ses preuves à Apples. «Pas un seul élève ne s’est rendu en classe jeudi», remarque Willy Favre. Des enseignants habitant à proximité des écoles étaient de piquet pour assurer une permanence.

Plusieurs établissements joueront aujourd’hui la carte de la flexibilité. Dans certaines communes, des classes resteront ouvertes pour accueillir des enfants dont les parents travaillent et n’ont pas réussi à s’organiser pour les placer.

Pagaille sur les routes

La situation sur les routes vaudoises ne va pas s'améliorer ce vendredi, au contraire, prévient la police cantonale. Plus d'une vingtaine de routes sont fermées à la circulation en raison de congères, de chute d'arbres ou d'accident dans les régions Ouest, Centre et Nord du canton (voir liste ci-contre).

La situation dans le Nord vaudois: Etat des routes cantonales fermées (ne tient pas compte des routes secondaires et communales). Pour voir la carte en grand, cliquez ici.

La route entre Lavigny et Bière a été fermée pour permettre aux équipes du Service des routes de la restituer le plus rapidement possible.

La situation dans l'Ouest vaudois: Etat des routes cantonales fermées (ne tient pas compte des routes secondaires et communales). Pour voir la carte en grand, cliquez ici.

La situation dans le centre du canton: Etat des routes cantonales fermées (ne tient pas compte des routes secondaires et communales). Pour voir la carte en grand, cliquez ici.

Près de 150 chauffeurs sont actuellement à pied d’œuvre pour déblayer le réseau. «Grâce à une baisse du trafic cette nuit, mais aussi à une bise plus faible, nous avons pu faire un bon travail, précise Laurent Tribolet, chef de l’entretien au Service des routes. Depuis 9 heures ce matin, la bise s’est toutefois renforcée. Nous sommes donc toujours dans une phase critique.»

Le réseau autoroutier ne présente pas pour l’heure de difficultés majeures. Les lames passent régulièrement. Sur l’A1 en direction de Genève, la zone située entre Aubonne et Rolle pose plus de problème. La vitesse a été limitée à 80 km/h. Des ralentissements sont signalés.

Une hotline est ouverte

Les automobilistes des régions régions Ouest, Centre et Nord du canton sont invités à limiter au maximum leurs déplacements durant toute la journée ce vendredi. Une hotline est ouverte pour renseigner la population au 021/316 51 21.

La police rappelle de faire preuve de prudence en anticipant votre départ, en dégageant entièrement le véhicule y compris le toit, et en adaptant votre vitesse et vos distances de sécurité.

MétéoSuisse annonce pour ce vendredi une forte bise jusqu'à 22h, avec des pointes à 80 km/h. La bise devrait légèrement baisser samedi.

Le chasse-neige ne suffit plus

Malgré des renforts venus de l’est du canton moins touché, le Service des routes ne pourra pas remettre le réseau routier en état avant samedi soir au moins. Il s’efforcera de maintenir les axes principaux ouverts. L’effet cumulé des fortes chutes de neige et du vent n’est pas maîtrisable. «Il suffit de dix minutes pour que les congères se reforment après le passage d’un chasse-neige, explique Mauro Pascale, responsable du secteur route aux Transports publics de la région Morges-Bière-Cossonay (MBC), qui ont dû fermer plusieurs lignes jeudi matin et jeudi soir. Les aiguillages peuvent casser ou geler. Nous ne voulons pas qu’un train reste en rade au milieu d’un champ.»

[VIDEO]Suivez notre photographe, Patrick Martin, sur les routes entre Morges et Reverolle

Des arbres tombent
En plus des congères, plusieurs arbres sont tombés sous l’effet du vent. Jeudi soir, une dizaine de véhicules étaient bloqués par la neige sur les axes entre Bière et Berolle et entre Mont-sur-Rolle et Essertines. «Il est important que les automobilistes respectent les interdictions de circuler sur ces voies, souligne Jean-Christophe Sauterel. De mémoire, je ne me souviens pas d’une situation de cette ampleur.» Les balades en forêt sont aussi fortement déconseillées.

La situation est également impressionnante du côté de Versoix (GE):

(24 heures)

Créé: 06.02.2015, 08h16

Les routes fermées vendredi à 17h30

RC51d Aubonne Signal de Bougy
RC60 Ballens Berolle
RC42 Bière Bière Croisée RC 48
RC412d Chavannes-le-Chêne Treytorrens
RC542d Froideville Chalet à Gobet Villars Tiercelin
RC432d Correvon Thierrens
RC74d Reverolle Collège Chaniaz Reverolle
RC316d Boussens Bournens
RC105 Chemin du Sousbois Prangins Bénex Duillier
RC103 Chemin de la Chaux Prangins Bénex Route Suisse
RC167 Rte secondaire Bussy/Moudon Lucens
RC291 Suchy Essert Pittet
RC168d Cuarnens Cuarnens Chavannes-le-Veyron
RC292 Suchy Chavornay
RC3 Tannay Chavannes-de-Bogis
RC8 Crassier Crans/Céligny
RC60d Yens Ballens
RC267d Giez Grandson
RC269d Valeyres Orges
RC58c Lavigny Bière
RC436d Vuarrens Fey
RC58d Bière Bière
RC42d Bière Berolle
RC436d Cheseaux Morrens
RC85 Le Séchey Croisée RC151
RC312d Assens Bioley-Orjulaz
RC533d Neyruz-sur-Moudon Croisée RC537b
ILS 304 : entre Goumoens-la-Ville et Goumoens-le-Jus
Rte communale : entre Sugnens et RC501b
RC 96 : entre Trélex et l’Asse

(Source: police cantonale)

Une vidéo envoyée par un lecteur témoigne d'ailleurs de ces conditions de circulation difficiles

Routes: Du jamais-vu depuis dix ans

Dans le canton, les régions les plus touchées par les congères et la bise sont le pied du Jura et le Jorat, où plusieurs tronçons sont fermés à la circulation depuis jeudi soir et devraient le rester toute la journée de vendredi. «Nous avons fermé plusieurs axes, surtout ceux transversaux à la bise», confirme Laurent Tribolet, chef de l’entretien au Service des routes, qui n’avait plus connu pareille situation depuis dix ans: «Les dernières fermetures remontent à janvier 2005, pour les mêmes raisons.» Ses équipes, entre véhicules de déneigement et autres fraiseuses, sont à pied d’œuvre, en continu, depuis deux jours. Jeudi soir, la situation était si critique que la police cantonale recommandait à la population de «renoncer à se promener en forêt ces prochains jours et de ne pas s’approcher des lisières et des arbres isolés».

Route fermée entre Ballens et Berolle. (Image: Isabelle Goy / Infolecteur)

La CGN trois jours à quai

La suppression des bateaux entre la Suisse et la France depuis mercredi fait réagir l’Association des pendulaires du Léman. «En quinze ans, c’est la première fois que tout est annulé avec ces conditions», déplore Olivier Simon, vice-président. Les pendulaires déboursent jusqu’à 70 fr. par jour pour rallier Lausanne depuis Evian (bus SNCF, puis CFF depuis Genève). «En trois jours, cela se rapproche du prix de l’abonnement mensuel (ndlr: 280 fr. Lausanne-Evian pour un adulte).» Si un partenariat avec les CFF pour proposer des prix réduits est en discussion, les conditions générales de la CGN sont claires: aucun remboursement n’est prévu en cas de tempête. Toutefois, vu le caractère exceptionnel de ces annulations – nombre de jours et totalité des lignes –, la CGN offrira à ses clients fidèles un billet aller-retour Suisse-France le 3 mars aux heures de pointe du matin, à Ouchy et à Nyon. Mais cela reste une action commerciale à bien plaire, précise la compagnie. Quant à la raison de ces annulations, le directeur, Luc-Antoine Baehni, explique: «Nous ne prenons aucun risque en cas de vent à 70 km/h, car l’accostage poserait problème, en raison d’infrastructures portuaires
pas assez protégées, du côté français notamment.»

Articles en relation

La bise va encore se renforcer

Météorologie Météo Suisse s'attend à des rafales de 75 km/h cet après-midi. Les bateaux de la CGN resteront aussi à quai vendredi. Plus...

Bise oblige, la CGN boucle ses liaisons translémaniques

Mobilité lémanique Les quatre liaisons translémaniques seront fermées demain mercredi et jeudi. Chens-Nyon sera supprimé en septembre. Plus...

Galerie photo

L'hiver des lecteurs 2014-2015, partie III

L'hiver des lecteurs 2014-2015, partie III Découvrez les plus belles photos de saison prises dans le canton par nos lecteurs et envoyez-nous les vôtres, avec la date et le lieu de la prise de vue.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.