Balade dans un village d’importance nationale

PatrimoineCombremont-le-Petit, classé par la confédération, se visitait dans le cadre des Journées européennes du patrimoine.

Il y avait foule, dimanche, pour découvrir ce qui fait de Combremont-le-Petit un village d’importance nationale.

Il y avait foule, dimanche, pour découvrir ce qui fait de Combremont-le-Petit un village d’importance nationale. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Durant les quatre week-ends de septembre, chaque canton invite les curieux à visiter des lieux uniques à l’occasion de la 25e édition des Journées européennes du patrimoine, placées cette année sous le thème «Sans frontières». Et c’est la Suisse romande qui ouvrait ce week-end le bal, en proposant notamment la visite d’un village évalué d’importance nationale par l’Inventaire fédéral des sites construits d’importance nationale à protéger en Suisse (ISOS), établi par l’Office fédéral de la culture (OFC). Combremont-le-Petit, à une trentaine de kilomètres de Lausanne, semble suspendu dans le temps. La particularité saute aux yeux à peine franchie l’entrée du pittoresque village. «Son patrimoine historico-architectural est unique, explique Barthélémy Grass, collaborateur scientifique à l’ISOS. Prenez par exemple l’une des nombreuses fermes construites ici: elle est authentique, il n’y a que très peu d’éléments modernes.»

Contrairement aux inventaires classiques qui ne recensent que les bâtiments, l’ISOS s’intéresse au lieu dans son ensemble. «Quelles sont les qualités de ces différents sites? De quelle manière les bâtiments sont-ils organisés entre eux et quels sont les espaces tampons qui les lient? Ici, par exemple, il n’y a pas de murs de béton qui séparent les fermes, mais de jolis espaces verts ou des jardins», poursuit Barthélémy Grass. Autre particularité: les fermes sont orientées selon les vents dominants, avec des façades qui les protègent des intempéries. «Les constructions sont optimisées pour les habitants, explique Sandy Haldemann, conservatrice des monuments et sites pour le Canton de Vaud. Les bâtisses sont en harmonie avec l’endroit et cela augmente leur valeur patrimoniale.»

Les classements ne datent pas d’hier. «C’est depuis les années 60 que le Conseil fédéral est astreint à établir un inventaire des sites construits d’importance nationale», raconte Marcia Haldemann, responsable de l’inventaire ISOS. Si le recensement a commencé il y a une cinquantaine d’années, à quoi sert-il encore aujourd’hui? «Les lieux évoluent constamment! Genève, par exemple, a été inventorié pour la dernière fois en 1983! Il faut régulièrement réévaluer la qualité des sites et vérifier s’ils méritent de rester inscrits à l’ISOS.»

L’inventaire, établi en collaboration étroite avec les cantons, ne constitue cependant qu’une base décisionnelle. «Nous ne voulons pas empêcher le développement d’une ville ou d’un village, ou le figer dans le temps. Nous donnons simplement des pistes, des solutions pour un développement respectueux du patrimoine et agréable pour les habitants», termine Marcia Haldemann.

Créé: 02.09.2018, 20h00

Articles en relation

Le Canton met à l’honneur ses trésors bâtis du XXe siècle

Journées du patrimoine Quatre lieux sont à visiter. Un signal fort, qui s’inscrit dans une démarche de futures protections Plus...

Une Bavaria brute à visiter avant de la voir restaurée

Patrimoine Le chantier de la brasserie a démarré. Il s’annonce conséquent mais la réouverture est prévue pour le printemps 2019. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...