Bientôt des lots en cash dans le canton?

RécompensesDans la Broye intercantonale, il est possible de jouer presque tous les jours, mais surtout sur Fribourg, où le paiement en espèces est possible.

Contrairement aux lotos vaudois, avec des feuillets à usage unique (photo), le système de jeu fribourgeois permet de jouer toutes les séries avec ses cartons.

Contrairement aux lotos vaudois, avec des feuillets à usage unique (photo), le système de jeu fribourgeois permet de jouer toutes les séries avec ses cartons. Image: CHANTAL DERVEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Avec les champs de tabac, le brouillard ou la présence militaire, le foisonnement des lotos est une image qui colle volontiers à la Broye intercantonale. On vient souvent de loin pour jouer dans ce coin de pays, mais surtout sur Fribourg, dont le système de jeu s’est imposé, permettant de jouer toutes les séries avec ses cartons au lieu du feuillet à usage unique vaudois.

Vaud suit la démarche

Chaque semaine, les colonnes de l’hebdomadaire «La Broye» regorgent ainsi d’une dizaine de rendez-vous, dont la plupart permettent de rentrer avec des espèces dans la poche en cas de chance. Vaud devrait bientôt suivre la démarche.

Si les Broyards ont toujours bénéficié d’une dérogation préfectorale pour copier le système des voisins, il n’en va pas de même pour la législation. Sur Fribourg, le paiement en argent liquide s’est imposé depuis 2013. Cette même année, la limite des gains soumis à l’impôt anticipé passait de 50 francs à 1000 francs.

La Mecque broyarde du loto, c’est la salle communale de Rueyres-les-Prés, à deux pas de la base aérienne de Payerne. Pas loin d’une centaine de rendez-vous y sont organisés chaque année. Estavayer ou Belmont-Broye proposent une cinquantaine de dates à leur calendrier, tandis qu’une trentaine de lotos sont agendés cette saison à Ménières.

«Pour fidéliser la clientèle, nous misons sur l’organisation à dates fixes. Et le secret est que le total des lots soit attrayant, la salle bien chauffée, qu’elle propose des places de parc en suffisance et bénéficie d’une excellente sonorisation», détaille Marie Chassot, présidente de l’USL de Rueyres. Elle en oublie de préciser le paiement en cash, un avantage apprécié de la clientèle.

«Le secret est que le total des lots soit attrayant, la salle bien chauffée, qu’elle propose des places de parc en suffisance et bénéficie d’une excellente sonorisation»

Ainsi, les lotos vaudois se sont réduits comme peau de chagrin ces dernières années. Si quelques manifestations subsistent dans des villages à l’initiative d’une société locale comme à Grandcour ou à Villars-le-Grand, il n’y en a plus dans des bourgades telles que Corcelles-près-Payerne et Avenches. À Moudon, le football club organise toujours son rendez-vous. Payerne résiste un peu mieux avec une vingtaine de dates, mais les marges se réduisent, constatent les organisateurs.

Député de Trey, Philippe Cornamusaz souhaite faire changer les choses et a déposé un postulat au Grand Conseil en 2016 pour que Vaud suive la démarche. Si le Conseil d’État a d’abord répondu qu’il souhaitait temporiser, la police du commerce a dû remettre l’ouvrage sur le métier pour un second projet. «L’idée est de considérer désormais les lotos sous l’angle des tombolas et non plus de la loterie, permettant ainsi de payer en cash, glisse l’élu. La seule contrainte sera par contre de s’adresser à la police cantonale du commerce au lieu de la Commune pour en organiser.» (24 heures)

Créé: 12.02.2019, 07h12

Articles en relation

La botte secrète des lotos qui font carton plein

Société Le XXIe siècle a signé l’arrêt de mort des lotos «saucisse aux choux» qui n’ont pas su se réinventer. Certains, comme celui d’Aubonne ou d’Aigle, ont trouvé la clé du succès. Plus...

69? «Oh les cochons!»

Numéros du loto Ça se perd un peu, mais il arrive que le crieur ajoute une mention, rigolote ou pas, au numéro tiré. Plus...

À Aigle, la fièvre augmente

Lotos L’an passé, 20 lotos ont eu lieu dans le chef-lieu du district. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.