Bientôt la fin du gobelet vaudois?

PatrimoineLe traditionnel gobelet vaudois ne fait plus recette, même lors des marchés folkloriques de Vevey.

Image: CHANTAL DERVEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La décision d'abandonner le gobelet emblématique sera prise à la fin de cette édition, confirme Jean-Louis Bolomey, commissaire des Marchés folkloriques de Vevey.

Le gobelet vaudois, c'est une institution. «Mais depuis six ans, les ventes diminuent au profit des verres à pied. Et nos stocks augmentent. C’est de l’argent dépensé pour rien et j’ai dû en jeter des milliers, accumulés depuis une vingtaine d’années!» justifie Jean-Louis Bolomey.

Passé de mode
Mais la configuration des Marchés folkloriques n’est pas seule responsable du lent déclin du contenant mythique. Depuis quelques années déjà, le temps est effectivement révolu où le gobelet vaudois était de tous les apéros. Il a progressivement été remplacé dans les grands rendez-vous du canton.

Si bien que si les Marchés folkloriques renoncent à le vendre, il ne restera bientôt plus grand monde pour perpétuer la tradition, hormis la Fête des vendanges de Lutry.

Pour mieux déguster
L'une des raisons du désamour est olfactive: le petit ne permet pas de humer correctement le vin. «Apprécier un cru vaudois fait partie de la culture de ce pays. On préconise de déguster dans des contenants mieux adaptés, qui mettent davantage en valeur le nectar, explique Frédéric Haenni, président de GastroVaud. De plus, l’heure de l’apéritif est un peu sacrifiée sur l’autel de la lutte contre la consommation excessive. La qualité est privilégiée sur la quantité. Il faut valoriser le produit.»

Une page se tourne donc sur le «verre de cave» et sa gestuelle séculaire – le verseur buvait le liquide à peine sorti du tonneau, puis le godet se passait de mains en mains. Mais il reste parfois présent sous une autre fonction: sur certaines tables, il accueille l’addition.

Créé: 01.08.2012, 20h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.