Décès d’un ethnologue alémanique grand connaisseur des Vaudois

TraditionsPaul Hugger, connu notamment pour son travail sur la vie des bergers et fromagers du Jura vaudois, n’est plus.

Paul Hugger a documenté de manière humaniste et rigoureuse les traditions et les modes de vie.

Paul Hugger a documenté de manière humaniste et rigoureuse les traditions et les modes de vie. Image: Joana Abriel

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

On lui doit notamment le tome X de l’Encyclopédie illustrée du Pays de Vaud, sur la vie quotidienne, et Le Jura vaudois, un parmi les premiers livres parus aux Editions 24 heures. Il documentait les traditions et la vie des fromagers et bergers de cette région. Paul Hugger, ethnologue alémanique qui s’était établi dans la commune de Chardonne, nous a quittés.

Né en 1930 à Wil, il a grandi dans le canton de Saint-Gall et décroché une licence ès Lettres de l’Université de Bâle, dont il sera professeur dès 1979. Il sera par la suite rattaché à l’Université de Zurich. Il était retraité depuis 1995. «C’était un infatigable observateur, se souvient l’écrivain et journaliste vaudois Bertil Galland, qui a côtoyé Paul Hugger à de nombreuses reprises. Il s’est beaucoup intéressé aux petites gens, qu’ils soient ouvriers ou paysans de montagne. Il portait un regard humaniste sur les personnes, conjugué avec une grande rigueur scientifique.»

«Il s’est beaucoup intéressé aux petites gens, qu’ils soient ouvriers ou paysans de montagne»

«Pour son livre sur le Jura vaudois, paru en français trois ans après l’édition originale en allemand, il a passé deux ans à parcourir la région, à pied, et a mené pas moins de 377 entretiens, poursuit Bertil Galland. Il a vite été repéré, par la qualité de ses questions notamment. Un de ses interlocuteurs a même écrit un poème sur lui. Et le travail qu’il a coordonné et synthétisé dans l’Encyclopédie illustrée du Pays de Vaud est unique en Suisse.» Souvent qualifié de Vaudois d’adoption, Paul Hugger était très attaché à sa commune de domicile.

Le disparu a signé de nombreux autres livres, dont certains n’ont pas été traduits en français. Un des plus récents dans cette langue, paru aux PPUR, parle des lieux de pèlerinage en Suisse. (24 heures)

Créé: 05.09.2016, 19h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.