Distributeurs de snacks boutés hors des écoles

VaudLes autorités vaudoises se débarrassent des machines qui livrent des boissons et autres produits aux élèves, pour des raisons de santé.

La décision de supprimer ces distributeurs concerne les écoles de tout le canton de Vaud. (Image prétexte)

La décision de supprimer ces distributeurs concerne les écoles de tout le canton de Vaud. (Image prétexte) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les distributeurs automatiques de produits à grignoter et de boissons vont disparaître des écoles vaudoises. La vente de boissons énergétiques sera également interdite au postobligatoire.

Datant de juillet, la décision de supprimer ces distributeurs concerne les écoles de tout le canton, indique vendredi ce dernier. Ils disparaîtront du cycle obligatoire cette année.

S'agissant du postobligatoire, l'échéance est fixée à 2025 et un moratoire sur l'installation de toute nouvelle machine est instauré.

Les restaurateurs intéressés à conserver ce moyen de vente peuvent proposer au département un autre type de produits plus sains dans ces machines. Quant aux boissons énergétiques, elles ne pourront plus être vendues au postobligatoire dès le 1er janvier prochain. (ats/nxp)

Créé: 20.09.2019, 13h17

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.