Dominique Tille, le directeur au grand chœur

Les 250 ans de 24 heures300 chanteurs et musiciens suivront les ordres du jeune Lausannois pendant le Mur du son, les 21 et 22 septembre dans les jardins de Beaulieu.

A 32 ans, le Lausannois Dominique Tille a créé six choeurs dans le canton et en dirige huit actuellement.?CHRIS BLASER

A 32 ans, le Lausannois Dominique Tille a créé six choeurs dans le canton et en dirige huit actuellement.?CHRIS BLASER Image: CHRIS BLASER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dominique Tille n’est pas bien grand, assis au piano de son vieil appartement, place de la Palud. Mais face à ses choristes, sa gestuelle énergique et précise en impose. Il le faudra bien, car perchés à 18 m de hauteur, dans les cinq étages du Mur du son, les 250 participants au spectacle événement des 250 ans de 24heures auront leurs yeux rivés à la moindre de ses levées, lui qui restera sur le plancher des vaches pendant les représentations.

Depuis une estrade placée dans le public, Dominique Tille devra ainsi guider l’orchestre Sinfonietta de Lausanne, les choristes et les artistes invités, de Bastian Baker à Pascal Auberson. «J’aime les projets ambitieux, cela ne me fait pas peur!» explique le jeune chef, tout en sourires et les yeux brillants.

A 32 ans, le Lausannois de souche est en fait la grande star du Mur du son. C’est sur ses épaules que repose la partie musicale du spectacle. Passionné d’art choral et fort d’une belle expérience malgré son jeune âge – il a fondé pas moins de six chœurs dans le canton –, le jeune chef n’a pas hésité une seconde à relever le défi.

Pour préparer l’événement, Dominique Tille a constitué un chœur de 250 amateurs, qui répètent depuis ce printemps par petits groupes. Certains d’entre eux ont pu profiter de son coaching professionnel. Lundi soir à Béthusy, il mettait en place la partition avec une trentaine de chanteurs issus du chœur de la Cité et du chœur Faller, avant la première grande répétition «tutti» qui a lieu ce week-end à Beaulieu.

Répertoire nouveau

Au menu ce soir-là: échauffements et passage en revue du programme, de Foule sentimentale d’Alain Souchon à Relax, Take It Easy de Mika. Un répertoire évidemment nouveau pour ce chef de chœur habitué aux oratorios ou aux requiems, formé par Michel Corboz et qui dirige huit formations dans le canton.

«Le programme musical du Mur du son est tiré de l’espace sonore actuel, principalement de la pop, explique le chef. C’est un répertoire que je suis très content de pouvoir aborder. Par contre, ce n’est pas facile à interpréter en groupe!»

Aussi espiègle qu’impitoyable, Dominique Tille sait arriver à ses fins en répétition. «Allez, de la voix! Il n’y a que de la langue, là! Et même pas de câpres!» Le plus grand danger pour un grand chœur, selon lui: l’effet d’inertie. D’autant que les vidéos qui seront projetées sur le Mur sont conçues à la seconde près. «Nous travaillons à ce que les choristes gagnent en précision, avec des entraînements sur la déclamation.»

Modeste et discret, Dominique Tille aime relativiser. «Ce n’est de loin pas un concert, mais un spectacle visuel et musical», précise-t-il. A son regard d’enfant fasciné, l’on constate tout de même l’évidence: Dominique Tille est fier de pouvoir mettre en guest star son chœur de 250 chanteurs.

«Le monde choral a parfois de la peine à s’imposer dans des projets ambitieux ou populaires. Le Mur du son est un projet qui va plaire et toucher au ressenti des gens. C’est une magnifique vitrine pour l’art choral!»

(24 heures)

Créé: 31.08.2012, 18h12

Dossiers

Infos pratiques

Où? Lausanne, Jardins de Beaulieu
Quand? Vendredi 21 et samedi 22 septembre à 21 h (date de réserve le dimanche 23 en cas d’orage)
Comment? Entrée libre munie d’un bracelet, à retirer dès 10 h du matin à l'accueil du Comptoir.
Accès? Depuis P+R Vennes, métro M2 jusqu’à Lausanne-Gare, puis bus 21 ou bus 3 (arrêt Beaulieu).

Articles en relation

Le Mur du Son veut bluffer les Vaudois

Mur du Son Bastian Baker, Piano Seven, Jérémie Kisling, Vincent Kucholl entourés de 250 choristes! Il n’en fallait pas moins pour souffler les 250 bougies de votre journal Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...