Égalité salariale: des nouvelles mesures

VaudNuria Gorrite a présenté mercredi son plan pour réduire les écarts salariaux entre hommes et femmes.

Nuria Gorrite s'est engagée à faire de l'État de Vaud un employeur exemplaire.

Nuria Gorrite s'est engagée à faire de l'État de Vaud un employeur exemplaire. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Huit nouvelles mesures vont être mises en oeuvre pour renforcer l'égalité salariale dans l'administration cantonale vaudoise (ACV). Parmi elles, la valorisation des années consacrées à l'éducation des enfants et la possibilité pour les femmes cadres de travailler à 80% ou 90%, au lieu de 100%.

Selon un auto-contrôle réalisé en 2014, le principe de l'égalité est respecté à l'Etat de Vaud qui emploie quelque 30'000 personnes. Il reste cependant une différence salariale non expliquée de 3,5%, en dessous du seuil de tolérance admis de 5%, a déclaré la présidente du Conseil d'Etat Nuria Gorrite mercredi devant la presse à Lausanne.

Le Conseil d'Etat se réjouit de ce résultat, mais veut une égalité pleinement atteinte. Dans son programme de législature, il s'est engagé à faire de l'Etat un employeur exemplaire, a rappelé la cheffe du Département des infrastructures et des ressources humaines.

Charge familiale

Afin de réduire cet écart salarial résiduel et d'agir sur les parcours professionnels moins linéaires des femmes à l'ACV, le Conseil d'Etat a décidé de valoriser les années consacrées à l'éducation des enfants. Lors de l'embauche, le temps consacré à la charge familiale est pris en compte dans la fixation du salaire initial.

Cela peut signifier jusqu'à 4% d'augmentation pour les nouveaux collaborateurs. La mesure est valable tant pour les hommes que pour les femmes, a précisé la ministre.

Sensibilisation des cadres

Le gouvernement souhaite réduire les effets «plafond de verre» qui freinent particulièrement les femmes dans leur parcours professionnel. Notamment en incluant davantage de femmes dans les comités de recrutement souvent exclusivement composé d'hommes et en sensibilisant les cadres lors d'une formation spécifique.

Environ un quart des cadres de l'Etat vont prendre leur retraite d'ici 2026. C'est une chance à saisir pour essayer de recruter des femmes,a souligné Mme Gorrite. Elle a rappelé que selon les chiffres 2016, l'administration compte 51,6% de femmes, mais que seules 29,7 d'entre elles sont cadres.

Temps partiel possible

«On a pris acte que les femmes préfèrent travailler à temps partiel pour mieux concilier vie professionnelle et familiale», souligne Mme Gorrite. L'ACV va donc offrir la possibilité d'occuper à 80% ou 90% tous les postes de cadre initialement prévus à plein temps.

Une autre mesure vise à améliorer la formation continue des employés, qui auront droit à trois jours de formation continue au lieu d'un pro rata de leur pourcentage de temps de travail. L'administration va également encourager les candidatures du sexe sous-représenté dans un métier (maîtresse d'école, infirmière, etc.).

Enfin, le Conseil d'Etat s'engage à mener un contrôle régulier tous les trois à cinq ans, afin de s'assurer que l'écart salarial résiduel se réduise réellement. Il veut également initier rapidement des démarches en vue d'obtenir un label d'égalité salariale.

Bas salaires revalorisés

Ce nouveau programme renforce le dispositif déjà en place à l'ACV pour favoriser l'égalité. Le gouvernement a notamment amélioré les conditions d'octroi du congé maternité en garantissant à toutes les mamans quatre mois d'absence du travail, a rappelé la présidente. L'encouragement au télétravail, qui permet de mieux concilier vie professionnelle et vie familiale, vient par ailleurs d'être renforcé.

En juin dernier, le Conseil d'État a également annoncé une revalorisation des bas salaires de l'ACV. Dès 2020, le minimum annuel garanti pour un plein temps sera de 52'000 francs, contre 46'800 actuellement. Près de 70% des personnes qui vont profiter de cette augmentation de leur pouvoir d'achat sont des collaboratrices. (ats/nxp)

Créé: 19.09.2018, 17h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.