Employés communaux en forte augmentation

VaudPlus de 34% en dix ans. Les communes vaudoises ont pris de l’embonpoint, à l’inverse de la tendance nationale. Une évolution jugée «préoccupante»

Image: OLIVIER ALLENSPACH -a

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le chiffre surprend même la présidente de l’Union des communes vaudoises. Les employés des administrations communales ont augmenté de 34% entre 2001 et 2012. Cette tendance s’observe également à Genève et à Zoug, mais c’est tout. Ailleurs en Suisse, la hausse se situe à hauteur de 17%, soit autant que l’augmentation de la population active.

Les chiffres, dévoilés aujourd'hui par Le Matin Dimanche, émanent de la Base de données des cantons et des villes suisses (BADAC). Ils étonnent la libérale-radicale Claudine Wyssa. «Je suis surprise par l’ampleur de cette progression, confiait la présidente de l’Union des communes vaudoises (UCV) au journal dominical. Cela fait quand même beaucoup. Cette évolution est préoccupante, notamment du point de vue des finances communales.» Encore plus étonnant: les fusions de communes expliquent en partie cette hausse, alors qu’une cinquantaine d’entre elles ont disparu dans ce processus. La situation s’expliquerait par la nécessité de renforcer certains services, comme la voirie, qui s’est parfois professionnalisée au moment du regroupement de communes.

Mais c’est sans doute pour des questions territoriales que l’administration a dû être renforcée. L’aménagement des parcelles communales nécessite des travaux préparatoires aussi nombreux que lourds avant d’être présentés aux services cantonaux. Un système que critique vertement Gustave Muheim, syndic de Belmont-sur-Lausanne et vice-président de l’Association des communes suisses.

Le développement de l’accueil parascolaire et des crèches, dont les Communes sont responsables, explique aussi l’augmentation du personnel. Reste que celle-ci ne semble pas avoir fait l’objet d’une véritable prise de conscience. Jusqu’à hier du moins. (24 heures)

Créé: 08.03.2015, 20h56

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Le président de La Poste n'échappe pas aux critiques, paru le 18 juin
(Image: Bénédicte) Plus...