Fabienne Despot est élue présidente de l’UDC vaudoise

PolitiqueLa députée de Vevey est devenue ce jeudi soir la première femme à diriger le parti vaudois.

Image: FLORIAN CELLA -a

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Candidate à la succession de Claude-Alain Voiblet qui a démissionné en août, Fabienne Despot a été confortablement élue ce jeudi soir à Chavornay présidente de l’UDC vaudoise. Elle est la première femme à occuper ce poste.

Comme elle était l’unique candidate, tout le monde attendait la proportion de bulletins blancs. La députée a obtenu 82 voix sur les 108 délégués qui ont voté. Il y a eu 16 suffrages blancs et 10 voix éparses. C’est donc avec une bonne légitimité qu’elle va occuper une fonction à haut risque. Plusieurs de ces prédécesseurs ont pris des coups.

Elle a commencé son discours de présentation par ces mots : «Je regrette d’être la seule candidate, je ne veux pas être candidate par défaut.» Elle a donc appelé d’éventuels opposants à présenter une autre personne. Mais n’a pas trouvé de contradicteur.

Cette ingénieure sait que son premier handicap au sein du parti réside dans son absence de lien au monde paysan. Elle a donc insisté à plusieurs reprises sur son attachement à la terre et sur sa volonté de défendre les agriculteurs. Fabienne Despot a également rappelé son adhésion aux idées directrices de l’UDC. C’est que son opposition à l’énergie nucléaire fait chuchoter dans son parti.

Elle a assuré qu’elle aller s’efforcer de stabiliser le parti après la crise révélée par la démission de Claude-Alain Voiblet qui a dû faire face à de fortes oppositions. Si elle a désigné comme priorité une reconquête par la droite du gouvernement vaudois en 2017, la députée n’a pas dévoilé la stratégie. (24 heures)

Créé: 05.12.2013, 21h28

Articles en relation

Claude-Alain Voiblet quitte la présidence de l’UDC Vaud

Politique L’homme fort de l’UDC vaudoise a annoncé sa démission au 31 août via son blog, tard jeudi soir. Une décision dictée par une surcharge de travail, selon lui. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.