Fini de parquer gratos à la pause de midi!

LausanneLe stationnement entre 12 h 30 et 13 h 30 est désormais payant dans l'hypercentre. La Ville assure que ce n’est pas pour une question d’argent.

La modification des horaires de paiement touche 1600 places de parc à Lausanne

La modification des horaires de paiement touche 1600 places de parc à Lausanne Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est un petit autocollant qui fait sensation ces jours au centre-ville de Lausanne. Apposé sur les horodateurs, il informe les automobilistes que la donne a changé. A partir de maintenant, et dans tout l’hypercentre qui s’étend de la Cité à la gare et de Chauderon au Parc Mon-Repos (zone L), il n’est plus autorisé de se parquer gratuitement entre 12 h 30 et 13 h 30. Cela concerne tout de même… 1600 places de parc.

Cliquez pour agrandir l'image

«Nous n’innovons pas en la matière. Cette pratique est l’usage dans toutes les grandes villes de Suisse, comme Genève, Zürich, Bâle ou encore sur la place du Marché à Vevey ou au centre-ville de Neuchâtel. Nous ne faisons qu’uniformiser une pratique», explique Patrick Etournaud, chef du service des Routes et de la Mobilité à Lausanne.

C’est par une annonce dans la Feuille des Avis officiels, parue presque incognito en juin dernier, que l’information est tombée. Elle n’a en tout cas suscité aucune opposition. Mais pourquoi une telle décision? «Notre volonté est de lutter contre les voitures ventouses qui restent stationnées entre midi et deux heures dans l’hypercentre. Durant ce laps de temps, l’offre en parking est pratiquement nulle dans ce secteur, tout comme le taux de rotation», légitime Patrick Etournaud. Pour ce dernier, les commerçants seront d’ailleurs les premiers satisfaits de ce changement. «Nous devons adapter les horodateurs et informer les gens, quartier par quartier.» Ce travail a commencé le 7 août et devrait prendre deux semaines et demie.

«Notre volonté est de lutter contre les voitures ventouses qui restent stationnées entre midi et deux heures dans l’hypercentre»

Reste que faire payer le stationnement sur 1600 places de parc entre midi et deux heures, cela doit aussi pas mal rapporter d’argent à la Ville. Patrick Etournaud reconnaît que cela aura un «certain impact» sur les recettes. Combien? «Cela reste difficile à estimer précisément. Il y avait des automobilistes qui ne payaient pas juste avant et juste après cette période. Mais s’il faut articuler un chiffre, disons que les recettes supplémentaires seront de quelques centaines milliers de francs.»

Pour info, toutes recettes confondues en matière de stationnement à Lausannne, les recettes sont de 18,5 millions de francs par année: 10 millions proviennent du stationnement à l’heure, le solde des macarons, des parkings P+R ou des cartes à gratter.

«Lausanne, c'est Vache-à-Lait City»

Les réactions ne se sont pas fait attendre. Sur les réseaux sociaux, elles sont pour la plupart très courroucées, à l’image de celle de Gilles Meystre, le président de Gastro Vaud. «Vache-à-lait City, c’est le nouveau nom de Lausanne! Cette décision est pitoyable. Elle va dissuader les gens de venir faire leurs achats entre midi et deux heures. Qu’on ne s’étonne pas que les commerces et bistrots se meurent les uns après les autres.» Helena Druey, secrétaire générale de l’organisme de promotion City Management, est surprise de ne pas avoir été consultée sur le sujet malgré les «bons contacts» entretenus avec la Municipalité. «La gratuité du parcage à la pause de midi permettait aux gens de venir manger en ville ou de faire des courses. Cette décision n’est pas une bonne chose.»

Une autre modification voit le jour: hormis les endroits très spécifiques comme à la gare, il est désormais possible de stationner deux heures durant sur l’ensemble des places payantes, contre une seule auparavant. On se souvient que le dernier changement opéré sur les horaires de stationnement à Lausanne remonte à fin 2014. L’horaire avait été alors étendu à 20 h du lundi au samedi.

(24 heures)

Créé: 16.08.2017, 10h44

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des parents et des enfants séparés par le rêve américain, paru le 19 juin
(Image: Bénédicte) Plus...