Genevoise de 19 ans tuée: la grand-mère témoigne

Fait diversLa retraitée du Lignon a alerté la police au lendemain de la disparition de sa petite-fille.

Le corps de la victime, les membres entravés, a été découvert mercredi non loin d'une cabane de pêcheurs du bord du lac à Cheyres.

Le corps de la victime, les membres entravés, a été découvert mercredi non loin d'une cabane de pêcheurs du bord du lac à Cheyres. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Irène, 70 ans, est la grand-mère de Samantha, la Genevoise de 19 ans, retrouvée morte mercredi dernier à Cheyres, au bord du lac de Neuchâtel: «Depuis sa disparition, il y a deux mois, je pousse la police pour accélérer les recherches. J'avais un mauvais pressentiment. Je n'ai jamais cru à la thèse de la fugue. Samantha ne demandait qu'à vivre et aujourd'hui elle n'est plus parmi nous. D'imaginer ce qu'on a pu lui faire est insupportable.»

Que s'est-il passé le 22 novembre dernier? Durant la journée, la jeune habitante du Lignon fait du shopping à Genève avec sa meilleure amie. De retour, chez sa maman, elle dépose le sac d'habits dans sa chambre et sort manger avec sa copine. Les deux Genevoises évoquent, durant la journée, leur voyage en Espagne. Une semaine au soleil prévue en février, précise Irène: «Ce soir-là, Samantha avait rendez-vous avec un jeune homme du Lignon qui travaille dans un restaurant au bord du lac de Neuchâtel. Ils se connaissent du quartier depuis des années, mais cet homme n'était pas son amoureux, tient à préciser la retraitée. L'amie de ma petite fille l'a accompagnée à la gare Cornavin vers 22h. «Elle lui demande de lui envoyer un message une fois arrivée à destination.»

Puis... plus rien. «Son téléphone n'était plus en ligne après 23h», ajoute Irène qui commence dès le lendemain à alerter la police: «Plus tard, j'ai su que les policiers avaient fouillé la chambre de ce garçon sans rien y trouver. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé mais la vérité doit sortir. Je veux savoir. Nous devons savoir. La maman de Samantha est effondrée, son amie aussi. Mourir après un accident c'est une chose. Être assassinée à 19 ans, c'est une abomination.» (24 heures)

Créé: 22.01.2018, 12h18

Articles en relation

Une Genevoise retrouvée morte dans un marécage

Canton de Fribourg Le corps d'une femme de 19 ans, disparue depuis deux mois, a été retrouvé mercredi au bord du lac de Neuchâtel. Elle aurait été assassinée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.