Huit millions pour retaper la Pontaise avant démolition

LausanneLa Ville veut injecter un gros montant dans la rénovation du stade olympique, pour conserver l’organisation d’Athletissima avant son déménagement à Pierre-de-Coubertin.

Le stade olympique est promis à démolition totale pour faire place au futur écoquartier des Plaines-du-Loup

Le stade olympique est promis à démolition totale pour faire place au futur écoquartier des Plaines-du-Loup Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’annonce faite ce jeudi va en laisser plusieurs perplexes. Pour le moins. La ville de Lausanne veut investir un montant conséquent dans la rénovation du stade olympique de la Pontaise. On parle à l’heure actuelle de 7,66 millions de francs, mais il ne s’agit que d’une première estimation. Des travaux qui interpellent alors que le vieux stade est promis à la démolition pour faire place à l’écoquartier des Plaines du Loup. «C’est le prix à payer pour conserver à Lausanne notre manifestation phare, Athletissima, avant qu’elle ne déménage dans l’enceinte du stade Pierre-de-Coubertin qui sera rénové, mais pas avant 2027», légitime Oscar Tosato, le municipal lausannois des Sports.

C’est que le futur écrin de l’athlétisme lausannois, le stade Pierre-de-Coubertin, n’en est encore qu’au stade de l’élaboration de son plan partiel d’affectation (PPA). Trois éléments sont encore analysés: une étude paysagère, une autre sur la mobilité ainsi qu’une notice d’impact. Suivra une enquête publique qui devrait être lancée fin 2018. Comptez encore une année pour lever d’éventuelles oppositions, trois années supplémentaires pour développer le projet, voter un crédit d’ouvrage au Conseil communal à l’horizon 2024, puis deux ans de travaux. Oscar Tosato: «Dans le meilleur des cas, nous pourrions inaugurer ce stade en 2027.»

D’ici là, la volonté affichée de la Municipalité de Lausanne est de ne louper aucune édition d’Athletissima dans la capitale vaudoise. D’autant que la manifestation est garantie de figurer dans le circuit de la Diamond League jusqu’en 2021. «Il est exclu que, durant cette phase transitoire, nous nous privions de ce meeting international. Il n’y a tout simplement pas d’autre alternative», poursuit le municipal des sports.

Le stade de la Pontaise n’a pas connu de véritables rénovations depuis 2013. Les autorités entendant donc engager des travaux d’assainissement, de réfection, d’amélioration et de remplacements d’équipements. Le poste le plus important, et coûteux, concernera les besoins pour Athletissima: environ 6 millions de francs. Dans le détail, le système électrique, les locaux antidopage, l’accueil des spectateurs, l’infirmerie, la piste du 100 mètres et celle du 110 mètres haie seront notamment concernés. Des éléments relatifs à la sécurité des personnes sont également compris dans le chantier. On parle là des garde-corps, des barrières, du traitement du béton ou encore des expertises de désamiantage. Il est prévu 1 million de francs pour ce poste.

Enfin, la création de locaux administratifs, en particulier pour le Service des sports qui pour l’heure est cantonné dans des containers, coûtera 500 000 francs.

Les 7,66 millions de francs nécessaires à ces travaux est un montant estimatif. Il nécessite d’être affiné par des études qui seront confiées à des bureaux d’ingénieurs spécialisés. Le coût de ces études, qui sera compris dans le crédit d’investissement que devront voter les conseillers communaux en 2019, est de 349 000 francs. (24 heures)

Créé: 01.12.2017, 10h28

Articles en relation

Le béton de la Pontaise ne sera pas perdu

Lausanne Dans le cadre de la construction de l’écoquartier des Plaines du Loup et de la démolition du stade, la Ville assure que les vieux matériaux seront recyclés à 90%. Plus...

Delapierre: «Le 6 juillet est la date idéale pour Athletissima»

Athlétisme En cette année post-olympique, le meeting de la Pontaise retrouve une date plus enviable au calendrier. Le patron de la manifestation apprécie. Les athlètes aussi. Plus...

La Pontaise assure l’avenir proche d’Athletissima

Lausanne En décidant de repousser de cinq ans la construction du stade de Coubertin, à Vidy, la Municipalité jongle avec ses finances et sécurise le meeting d’athlétisme. Plus...

La Pontaise pourrait jouer les prolongations

Lausanne Les élus ont tenté de se rassurer quant à l’avenir des stades lausannois. Décisions attendues de la Municipalité Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Johnny monument national. (Paru le 9 décembre)
(Image: Vallott) Plus...