Indécis jusqu'au bout, Claude-Alain Voiblet se présente au Conseil d'Etat

Cantonales 2012C'est une surprise, tant le chef de file de l'UDC romande assurait hier encore ne pas vouloir se présenter au Conseil d'Etat vaudois. Les pressions se seraient-elles accentuées dans la nuit? Toujours est-il que le Lausannois proposera ce soir sa candidature au congrès de la section vaudoise.

Image: Samuel Fromhold

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On se doutait bien, après les résultats de la complémentaire de novembre-décembre derniers, que l'UDC vaudoise ne pourrait aller récupérer son siège au Conseil d'Etat avec Pierre-Yves Rapaz comme candidat. Ce dernier s'est donc retiré, au profit de Claude-Alain Voiblet, qui assurait pourtant hier encore trop tenir à sa liberté pour se lancer dans la course.

C'est donc - tout au moins - vivement encouragé hier soir lors d'une rencontre du comité central de l'UDC Vaud, que le Lausannois d'adoption communiquait ce midi qu'il se lançait finalement dans la course. «Nous avons eu une très longue séance hier soir, qui s'est prolongée au-delà de minuit, raconte Claude-Alain Voiblet. Il fallait que l'UDC soit présente pour cette élection et les délégués présents m'ont désigné à l'unanimité»

Mais comment expliquer un tel revirement, par rapport à quelques heures auparavant? «Les longs débats que nous avons eus m'ont convaincu. Vous savez, ce n'est pas simple d'être candidat pour l'UDC, d'être réduit à quelques thèmes seulement et aux seules positions du parti suisse... Mais il s'agit d'abord de représenter le quart du canton qui vote pour nous. Ces électeurs méritent d'avoir quelqu'un à l'Exécutif.»

De là à parler de sacrifice pour le parti, il y a un pas. Que le député vaudois ne franchit pas. «Je serais honoré d'accéder au Conseil d'Etat. Mais l'engagement que cela implique méritait une longue réflexion. Et aussi que je me sente soutenu par l'ensemble du comité central du parti vaudois. Or c'est le cas!»

Réunis ce mardi soir en congrès à Morges, les membres de l'UDC Vaud devront encore valider la candidature de celui qui, pour l'heure, est président du Conseil communal de Lausanne, député au Grand Conseil et coordinateur romand du parti.

Créé: 10.01.2012, 14h00

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.