«Jouer la montre, c’est tuer la ville de Montreux»

Centre de CongrèsUne centaine d’entreprises de la cité demandent aux élus de faire revoter au plus vite le projet de rénovation originel. Elles craignent une crise économique.

Les entrepreneurs montreusiens ne souhaitent pas une rénovation du 2m2c qui se bornerait à la mise aux normes.

Les entrepreneurs montreusiens ne souhaitent pas une rénovation du 2m2c qui se bornerait à la mise aux normes. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Jouer la montre, comme le font les opposants, c’est tuer notre cité», explique Norbert Müller, président de la Société industrielle et commerciale de Montreux (SICOM). Une centaine d’entreprises montreusiennes représentant près de 3000 emplois ont écrit vendredi à tous les conseillers communaux et municipaux en leur demandant de tout mettre en œuvre pour faire revoter au plus vite les Montreusiens sur le projet de rénovation du Centre de Congrès enterré dans les urnes le 10 février, avant d’être remis à l’ordre du jour avec l’invalidation du scrutin par le Conseil d’État le 20 mars, en raison d’irrégularités dans la distribution du matériel de vote.

Les entreprises, écoles privées, cliniques, commerces, garages, blanchisseries, compagnies de taxis ou encore ferroviaires invoquent un risque majeur de crise économique. Elles craignent un embourbement politique après les recours déposés par les opposants auprès de la Cour constitutionnelle contre la décision d’invalider le vote sur le projet de rénovation du 2m2c. Celui-ci est à estimé à 87 millions de francs, dont 27 millions seraient à la charge des contribuables montreusiens. «Le ralentissement de l’activité du 2m2c est déjà perceptible, explique Laurent Capelli, directeur de SC Sécurité, à Montreux. Il peut se répandre très vite à l’ensemble de l’économie locale.» Et les pistes évoquées à ce jour ne rassurent pas les entrepreneurs. Dans leur courrier adressé aux édiles, ils disent ne pas vouloir de la solution visant uniquement la mise aux normes sécuritaires du 2m2c. «Nous souhaitons une activité maintenue toute l’année et pas seulement en haute saison ou lors d’événement», précise Ezio Vialmin, restaurateur et hôtelier. «Et le développement d’un hypothétique plan B reportant une décision à une date inconnue n’est pas viable, relève Norbert Müller. Les discussions politiques sur la perfectibilité du projet peuvent durer sans fin. Montreux n’a pas ce temps.»

Les entreprises estiment que «des centaines d’emplois sont pris en otage». «Elles se battent pour préserver des emplois, souligne Bernard Schmid, directeur de la Promotion économique Riviera-Lavaux (Promove), qui soutient l’opération. Cette situation aura aussi des effets sur les finances communales et sur les impôts si une votation n’a pas lieu avant l’été.» Directeur de CGS immobilier, Oscar Prieto lui emboîte le pas: «La Ville aura-t-elle encore les moyens de fleurir ses quais comme elle le fait? C’est pourtant ce qui attire aussi mes clients ici. Or, si les transactions immobilières baissent, cela signifiera moins de revenus en droits de mutation.» «Pour les écoles, la notoriété de Montreux est vitale, nous avons besoin d’une ville dynamique et moderne», ajoute Alexandre Gademann, directeur de l’Institut Monte Rosa. Le syndic de Montreux, Laurent Wehrli, prend acte: «Mais nous ne pouvons rien faire avant que la Cour constitutionnelle voire le Tribunal fédéral ne se soient prononcés.»

Créé: 03.05.2019, 17h40

Articles en relation

Le vote annulé plonge Montreux dans l'incertitude

Pataquès Le scrutin montreusien du 10 février dernier est considéré nul. Un recours est encore possible. Plus...

«Le mieux serait de revoter sur le Centre de Congrès»

Montreux Le refus de la refonte de l’édifice est désastreux, s’alarment les milieux touristiques. Ils alertent la Ville et le Conseil d’État. Plus...

Le Centre de Congrès n’en finit pas de diviser

Montreux Sous tension, les élus ont refusé de transmettre à l’Exécutif une motion de Montreux Libre pour un nouveau projet de rénovation. Priorité à un débat interpartis. Plus...

Le Centre de Congrès aux urgences

Montreux Malgré les recours liés à la votation populaire, la Ville s’attelle à éviter la fermeture du bâtiment. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...