La Confédération valide un beau cadeau au métro lausannois

AgglomérationsBerne a confirmé sa participation financière à hauteur de 110 millions. Les Chambres doivent encore donner leur aval.

Image de synthèse du M3

Image de synthèse du M3 Image: Architram

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«C’est vraiment une excellente nouvelle. La Confédération a validé ce vendredi sa participation financière aux coûts de la deuxième étape du M3», se réjouit Nuria Gorrite, conseillère d’État en charge du dossier. Berne a confirmé qu’elle verserait 110 millions (35% du coût) au réseau du métro lausannois, dont 97,3 pour la deuxième étape du M3. Le solde sera affecté aux modifications du réseau actuel liées à ces travaux.

Cette nouvelle tranche permettra d’étendre le réseau entre le Flon et le nord de Lausanne. Un beau cadeau pour tous les Vaudois alors que ce samedi des festivités mettront en lumière les 10 ans de la mise en service du M2.

Le projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM), que préside Nuria Gorrite, est le grand gagnant de l’attribution des fonds de la Confédération dans le programme d’agglomération, 3e génération. Le Chablais ne peut pas malheureusement en dire autant (lire encadrés).

Afin d’améliorer la circulation dans pas moins de 32 agglomérations de Suisse retenues, le Conseil fédéral a débloqué une enveloppe de 1,34 milliard de francs ce vendredi. Le montant doit encore être voté par les Chambres, vraisemblablement au printemps prochain.

En janvier, Berne avait déjà annoncé un train de mesures sur les propositions soumises par les agglomérations. Vendredi, elle a annoncé avoir repêché divers projets de génie civil non retenus en première lecture, comme un nouveau pont à Sion. Surtout, Berne a fait un effort certain pour soutenir le Grand Genève, particulièrement peu aidé en janvier. L’agglomération, dont fait partie le district de Nyon, se verra financer son grand dessein de prolongement de la ligne de tram entre Nations et Le


Lausanne-Morges (PALM)

«La Confédération, par son message transmis vendredi, confirme la pertinence et la cohérence des projets que nous présentons depuis des années dans le cadre du projet d’agglomération Lausanne-Morges. Ce soutien, qui n’est donc pas que financier, est extrêmement important et nous incite à toujours plus aller de l’avant», résume Nuria Gorrite, présidente du PALM.

Outre l’importante manne débloquée aux métros lausannois, le Conseil fédéral a remis dans le paquet des propositions retenues définitivement, un dossier proposé par le PALM mais recalé en janvier. «Il s’agit en effet de la voie verte qui sera tracée entre Préverenges et Saint-Prex», poursuit la présidente. Ce tronçon de 10 kilomètres, oublié donc dans un premier temps par Berne, fera l’objet d’un cofinancement à hauteur de 3,1 millions de francs, soit 35% du coût global.

Il est à noter que le PALM est le grand bénéficiaire de Suisse romande avec 135,26 millions de francs attribués par le Conseil fédéral. La région lausanno-morgienne figure même au deuxième rang national derrière Limmattal et ses 229,25 millions de francs. C.BO.


Chablais Agglo

Chablais Agglo, entité valdo-valaisanne, s’est vue attribuer 17,04 millions de francs de cofinancement par la Confédération (35% des montants totaux). C’est un peu mieux qu’en janvier où 13,2 millions avaient été alloués. «C’est une avancée qui nous réjouit. D’abord pour notre futur bus d’agglomération à cheval sur deux cantons, pour ainsi dire une première suisse. Son cofinancement a été réévalué à la hausse. Mais encore pour le terminal marchandises de Monthey, rejeté en janvier», précise Frédéric Borloz, président de Chablais Agglo. Ce terminal régional de transport combiné avec un parking à la Vièze et une nouvelle entrée routière coûtera 12 millions. Berne paiera 3,71 millions. La Confédération n’a en revanche pas soutenu comme elle l’avait déjà annoncé les projets touchant Bex et Ollon. «On se heurte à l’administration qui se base sur des données statistiques de population anciennes et refuse d’intégrer ces deux villages à notre périmètre d’agglomération qui comprend Massongex, Monthey, Collombey-Muraz et Aigle. Elle ne tient pas compte de l’évolution démographique constante de notre région, de son potentiel énorme et son dynamisme sans faille», conclut le conseiller national. C.BO.


Grand Genève

Le soulagement prédomine dans le Grand Genève. En janvier, seulement 38 millions de francs avaient été promis à l’agglo. Vendredi, cette contribution fédérale est montée à 104 millions de francs. Trois projets genevois ont été repêchés: le tram entre la place des Nations et Le Grand-Saconnex, l’axe fort Genève-Vernier et le réaménagement de la place de Carantec.

Sur Vaud, la participation au réaménagement multimodal de la gare de Nyon est confirmée. Berne paiera 2,59 millions sur un budget de 7,3 millions. Huit mesures visant à améliorer le réseau cyclable et la mobilité douce dans le district de Nyon obtiennent aussi grâce aux yeux de la capitale. Par contre, l’élargissement du tunnel de l’Étraz à Nyon n’a pas été repêché. «L’augmentation sensible de la contribution fédérale au projet du Grand Genève est une satisfaction, souligne Gérald Cretegny, président de Région de Nyon et vice-président de l’agglomération. Dans le district, neuf des dix mesures proposées ont été retenues.» L’élu remarque toutefois que la complexité de travailler sur deux cantons et deux pays ralentit la réalisation des projets. Ce qui, in fine, provoque une plus grande difficulté à toucher de l’argent fédéral. R.E. (24 heures)

Créé: 14.09.2018, 21h29

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 24 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...