La Municipalité d'Aigle opte pour le retrait temporaire de Piero Ruggiero

CriseLe mandat du municipal de la Police d'Aigle Piero Ruggiero est interrompu pour quatre mois.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Visé par une enquête pénale pour infractions économiques, le municipal de la Sécurité Piero Ruggiero voit son mandat interrompu pour quatre mois. Ainsi en a décidé hier «in corpore» la Municipalité d’Aigle qui parle dans un communiqué d’une «solution sans compromis, permettant de garantir la confiance dans l’exécution des mandats publics qui lui sont confiés.»

Cette solution est le fruit de trois réunions du collège municipal. Il a estimé qu’à ce stade il ne disposait pas de «suffisamment d’éléments pour motiver une demande de suspension au Conseil d’Etat», relève son communiqué.

«Cela nous a semblé la solution la plus sage, même si elle est dure, note le syndic Frédéric Borloz. Ce choix tient compte de la plainte et de l’ignorance dans laquelle on est des faits. Nous disposions de peu de références car la situation est assez inédite et nous n’avons eu aucun accès aux éléments de l’enquête, tout comme d’ailleurs l’intéressé. Ce délai, qui est un délai maximum, doit nous permettre de réunir des éléments pour prendre une décision motivée.»

La Municipalité va demander accès au dossier pénal dans l’intervalle et les informations réunies au terme du délai devraient lui permettre de trancher entre trois options, allant de la démission du municipal à sa réintégration en passant par une demande de suspension adressée au Conseil d’Etat.

La classe politique aiglonne salue unanimement la position des Municipaux: «On ne peut qu’applaudir, s’incline Didier Badan, président de l’UDC, formation qui avait réclamé la suspension de Piero Ruggiero. Cela va dans le sens de ce que l’on demandait, car il aurait été malvenu qu’il continue comme si de rien n’était.»

«Nous sommes satisfaits car c’est une solution équilibrée pour préserver le bon fonctionnement de la Municipalité et de la vie publique sans entamer la présomption d’innocence», commente pour sa part le PLR Philippe Pasche. «C’est la décision la plus sage, note AlernativeS-Les Verts par la voix de son porte-parole Cyril Zoller. Cela va permettre de réfléchir à tête reposée et de laisser la justice faire son boulot.»

Les quatre municipaux restants se sont réparti les dicastères de leur collègue, attribuant la police au syndic, domaine qu’il connaît bien pour l’avoir administré durant une décennie. «De manière générale, je ne me fais pas trop de souci pour la charge de travail supplémentaire», relève encore Frédéric Borloz.

Piero Ruggiero n’a pas souhaité commenter cette étape de l’affaire dans nos colonnes. Les autorités rappellent quant à elles dans leur communiqué qu’elles n’ont «aucune raison de penser que la gestion des biens publics ait été affectée par cette situation.» (24 heures)

Créé: 03.07.2017, 17h43

Articles en relation

Le municipal de la Police d'Aigle est dans le viseur de la justice

Chablais L’élu socialiste du bourg chablaisien fait l'objet d'une plainte pénale pour infractions économiques. Notre enquête relève que P.R. cumulerait les litiges financiers. De gros montants seraient en jeu. Plus...

Aigle vit la fin de son secret de Polichinelle

Polémique C’est presque le soulagement qui suit la mise sous enquête du municipal de la Police. Les politiques attendent que la justice confirme ou fasse taire les rumeurs. Plus...

A Aigle, le sort du municipal de Police reste en suspens

Crise L’Exécutif n’a pas tranché. Il se donne jusqu’à lundi pour évaluer le statut de P.R. accusé d’infractions économiques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le géant de l'or noir basé à Genève se fournit auprès d'une entreprise dont les droits de forage ont été obtenus par un homme, aujourd'hui sous enquête pour corruption.
(Image: Bénédicte) Plus...