La tour Landi d’Aigle abritera des logements

BâtimentL’ancien silo est actuellement transformé. Il fera place à des appartements et des bureaux.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Contrairement à sa «jumelle» yverdonnoise («24 heures» de mercredi), la tour Landi d’Aigle sera bel et bien conservée. Cet ancien silo de plus de 40 m, situé chemin de la Zima, est en cours de transformation. Acquis par Olivier Gachnang, l’édifice fera place à des logements et à des locaux administratifs.

«Ce projet a été rendu possible par la bonne statique et le bon équilibre de l’édifice fait de béton armé. Il ne penche pas, c’était la condition sine qua non. Par ailleurs, il répondra aux normes sismiques, ce qui n’est pas obligatoire dans le canton», confie le propriétaire. Les plans ont été confiés à l’architecte Alain Porta. Ancien élève de Mario Botta et de Vincent Mangeat, il est natif d’Aigle, où il a notamment dessiné l’Ecole professionnelle du Chablais.

«Projet intelligent»

La Municipalité d’Aigle, par la voix de son syndic, Frédéric Borloz, se dit «très satisfaite de l’existence de ce projet intelligent et qui s’inscrira parfaitement au centre de notre commune». Directeur de Landi pour les régions Chablais et Lavaux, Jean-Claude Rappaz se dit, lui, «heureux que notre ancien silo retrouve une nouvelle vie».

Tous les lots seront mis en location. Les travaux vont bon train. Tant les appartements que les surfaces de bureaux seront disponibles à l’automne 2017. La construction transformée – un rez-de-chaussée, 11 étages, un attique rajouté – comprendra 19 logements, avec chacun un balcon encaissé. Les appartements iront du studio (63 m2 tout de même) au 5,5 pièces, avec majoritairement des 4,5 pièces. Pour ces derniers, les surfaces oscilleront entre 84 et 105 m2. Chaque locataire bénéficiera d’une cave. Le parking extérieur comptera 37 places en tout.

Pour 6 millions

Le rez-de-chaussée fera notamment office d’entrée et de hall. A noter que l’Office régional et de placement d’Aigle, ainsi que la Caisse cantonale de chômage – les deux actuellement à la rue de la Gare – emménageront dans les parties bureaux principales (1er et 2e étages). L’attique sera également dévolu à des bureaux et à des logements de fonction.

«Le fait d’avoir conservé le gros œuvre en béton nous permet d’avoir des coûts raisonnables, environ 6 millions de francs pour le tout», précise Olivier Gach­nang. Conséquence, le propriétaire louera à des loyers qu’il qualifie de «raisonnables». Les charges ne devraient pas être astronomiques, puisque l’immeuble sera muni de pompes à chaleurs. Les fenêtres seront renforcées par des vitrages spéciaux. (24 heures)

Créé: 28.07.2016, 20h51

Articles en relation

La tour Landi disparaît d’Yverdon

Bâtiment La démolition du plus haut édifice de la cité thermale arrive à son terme. Plus...

Landi quitte Penthalaz pour Cossonay

Commerce Un magasin Landi sera créé à Cossonay afin de remplacer celui de Penthalaz, devenu trop petit. Ouverture prévue pour fin 2017. Plus...

Le futur de la tour Landi changera le paysage yverdonnois

Nord vaudois Vingt-neuf appartements seront créés dans les 52 m du plus haut bâtiment d’Yverdon-les-Bains. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...