La vilaine place du Tunnel veut se faire belle de jour

LausanneLe lieu accueillera des manifestations et offrira des places en terrasse pour tourner le dos à sa mauvaise réputation.

Voici la nouvelle place de quartier du Tunnel telle que projetée par les autorités lausannoises, avec des terrasses, «un lieu où les habitants se croisent, se sourient, se saluent et tissent des liens».

Voici la nouvelle place de quartier du Tunnel telle que projetée par les autorités lausannoises, avec des terrasses, «un lieu où les habitants se croisent, se sourient, se saluent et tissent des liens». Image: IMAGE DE SYNTHÈSE/VILLE DE LAUSANNE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ce n’est de loin pas la place la plus prisée des Lausannois. Certains diront même que ce n’est pas une place. Au Tunnel, on y gare les voitures ou les cars, on y fait la fête jusqu’à 3 heures du matin dans les établissements de nuit, on y joue en culottes courtes l’été à l’enseigne du Terrain d’aventures. C’est tout. Et cela fait des années que ça dure. Mais peut-être plus pour longtemps. La Municipalité de Lausanne souhaite en effet transformer ce grand parking à ciel ouvert en lieu de convivialité. A cet effet, elle demande un crédit de près de 300 000 francs pour rendre la place attractive rapidement, en attendant un réaménagement définitif mais qui n’interviendra pas avant 2023.

Dans un premier temps, il va falloir dégager de l’espace en commençant par une sérieuse réorganisation des places de stationnement. Vingt-six d’entre elles passeront ainsi à la trappe. Il s’agira aussi de supprimer une voie de circulation réservée aujourd’hui aux véhicules motorisés. Il ne sera enfin plus possible de transiter sur la place. Cinq places de stationnement pour les cars seront maintenues. Ensuite de quoi, il sera temps d’aménager l’espace de 1000 m2 en véritable place de quartier pour les familles, conviviale à l’année, «un lieu où les habitants se croisent, se sourient, se saluent et tissent des liens». Quant à l’édicule de l’ancienne gare routière, il restera à disposition des milieux culturels en l’état, sa mise aux normes en matière d’électricité et de sanitaires s’avérant bien trop coûteuse.

Près de 500 m2 de terrasses

La place du Tunnel pourra alors accueillir des manifestations diverses et temporaires, du genre vide-greniers, événements culturels et sportifs comme des petits concerts, du théâtre pour les enfants ou des démonstrations de sports urbains. «Ce seront des manifestations de jour, visant un public avant tout familial, et si possible sans nuisances sonores excessives», annoncent les autorités. La place héritera aussi de toutes les manifestations qui ne pourront plus avoir lieu à la place de l’Europe à cause des travaux du tram. «Elle deviendra un lieu attractif, support d’interactions sociales amenant une nouvelle qualité de vie au quartier et une amélioration de la cohésion sociale», espère la Ville.

L’objectif du réaménagement du Tunnel est aussi de faire basculer les activités de nuit proposées par les établissements de la place en activités de jour. Ils seront ainsi «invités» à limiter leurs commerces à des horaires de jour. Comment? En réservant 500 m2 de la future place à des terrasses utilisables en toutes saisons, créant de fait «un cercle économique vertueux». Marc Vuilleumier, municipal de la Police du commerce: «Les établissements de nuit ne peuvent bénéficier de terrasses devant chez eux. Là, nous leur proposerons d’exploiter une partie du nouvel espace à condition qu’ils deviennent des établissements de jour.» Le gérant du G7 a déjà franchi le pas. D’autres devraient l’imiter.

«Cet endroit est une place»

«Ces aménagements, c’est la reconnaissance que cet endroit est bien une place. C’est aussi le pari qu’elle répondra aux besoins des riverains et qu’ils s’approprieront les lieux. La place devrait en tout cas avoir davantage de succès que la placette de la Borde, quelques centaines de mètres plus haut», confie Olivier Français, le municipal des Travaux. Ce dernier prévoit que le préavis et la demande de crédits passeront devant le Conseil communal cette législature encore. (24 heures)

Créé: 17.02.2016, 16h44

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Pro Infirmis aide à reconnaître les artistes handicapés. Paru le 24 avril 2018
(Image: Bénédicte) Plus...