Le Centre de Congrès n’en finit pas de diviser

MontreuxSous tension, les élus ont refusé de transmettre à l’Exécutif une motion de Montreux Libre pour un nouveau projet de rénovation. Priorité à un débat interpartis.

Les divergences restent nombreuses au sujet de la rénovation du Centre de Congrès.

Les divergences restent nombreuses au sujet de la rénovation du Centre de Congrès. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Les arguments fallacieux d’un endettement démesuré et de l’augmentation des impôts ont induit une peur chez nos concitoyens», lance François Pochon, conseiller communal PLR. Le rejet populaire de la rénovation du Centre de Congrès de Montreux n’est pas encore digéré chez bon nombre d’élus locaux. Mercredi, le Conseil communal a refusé de transmettre directement à la Municipalité une motion du parti Montreux Libre, opposant au projet enterré dans les urnes. Le PLR, le PS et Les Verts ont préféré que le texte soit transmis à une commission, alors que l’UDC est resté ouverte aux deux solutions.

«Cette motion n’a pas de sens»

«Nous souhaitons que les réflexions sur la mise aux normes et les transformations du Centre de Congrès soient reprises au plus vite, pour préparer une rénovation qui soit mieux acceptée, plus consensuelle et réunificatrice», explique Emmanuel Gétaz (ML). La motion propose d’élaborer un nouveau projet, moins onéreux, «visant à la sécurisation et à la mise à niveau, sans exclure certaines solutions permettant une amélioration générale du bâtiment».

Montreux Libre recommande en outre de chercher à augmenter les financements extérieurs, en encourageant la Municipalité à entamer des négociations avec le Canton pour obtenir la transformation du prêt en subvention, afin que cette dernière atteigne 15 millions de francs. Le texte suggère aussi à la Municipalité de rechercher d’éventuels contributeurs privés supplémentaires. Montreux Libre plaide enfin pour un concept de mobilité, entre autres pour les exploitants, assurant la fin des parkings sur les quais et les problèmes d’embouteillages aux abords du 2m2c.

«Je reste dubitatif quand j’entends que l’on souhaite faire un projet moins coûteux, en rabotant sur la soi-disant surqualité, réagit François Pochon. Il est désormais de la responsabilité de M. Gétaz et des partis qui ont milité contre ce projet, de venir avec leurs idées.» Aux yeux du PLR, la seconde mouture doit permettre au 2m2c de rester compétitif sans coûter plus cher au contribuable montreusien que la précédente.

«Cette motion n’a pas de sens, s’emporte Florian Despond PLR. C’est de la récupération politique!» «Restons sereins!» tempère Jean-Marc Forclaz PLR. «Je vous assure qu’en écrivant mon texte, j’ai soupesé chaque virgule», se défend Emmanuel Gétaz. «Montreux Libre a néanmoins une drôle de conception du consensus», ironise Olivier Raduljica (PS). «Pour obtenir un consensus, cette notion doit être transmise en commission», conclut Irina Gote (PS). «Cela permettra une étude plus fine», acquiesce Yves Laurent Kundert (Les Verts).

Concertation

Le Parti écologiste, qui s’était aussi opposé au projet, n’a, pour sa part, développé aucune intervention. «Nous préférons nous concentrer sur la concertation mise sur pied par la Municipalité à la fin du mois», explique Florian Chiaradia, président des Verts. Ceux-ci ne se sont pas rangés aux côtés de Montreux Libre, leur avis divergeant notamment sur la création d’un parking. Les Verts proposent de réaffecter la partie sud-est du 2m2c. Cet espace, principalement consacré aux congrès, est, selon eux, aujourd’hui surdimensionné par rapport aux besoins et aux perspectives du marché. Sur le modèle de la Maison de quartier de Clarens, ils souhaitent y créer un pôle de la culture, regroupant plusieurs partenaires culturels dans le but de rendre ce bâtiment aux Montreusiens. Il abriterait le Conservatoire de musique et école de jazz, la bibliothèque Montreux-Veytaux, la salle de concert du NED ou encore un espace d’exposition. (24 heures)

Créé: 07.03.2019, 19h29

Articles en relation

Le Centre de Congrès aux urgences

Montreux Malgré les recours liés à la votation populaire, la Ville s’attelle à éviter la fermeture du bâtiment. Plus...

Montreux: «Depuis ce lundi, je n’ai plus de congrès à vendre»

Votation L'incertitude liée au Centre de Congrès contraint l’Office du tourisme à renvoyer des clients ailleurs, déplore le directeur. Hôteliers inquiets. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.