Le Centre de Congrès de Montreux a besoin de 50 millions

MontreuxJugé précaire, l'édifice doit être renforcé. La Ville veut lancer une étude pour les investissements qu’elle projette.

Le Centre des Congrès (2m2c) doit être renforcé pour mieux résister aux incendies et aux séismes.

Le Centre des Congrès (2m2c) doit être renforcé pour mieux résister aux incendies et aux séismes. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«L’avenir de ce bâtiment, fer de lance de notre économie, est très étroitement lié à celui de notre ville», explique Laurent Wehrli, syndic. Le Centre de Congrès de Montreux (2m2c) tombe sous le coup de nouvelles exigences sécuritaires. Face à l’obligation de devoir rénover et renforcer l’édifice, la Municipalité a décidé de conduire une réflexion de fond sur l’avenir du 2m2c.

Elle a déjà échafaudé quelques pistes de rénovation et de développement qui impliqueraient un investissement de l’ordre de 50 millions de francs (40 millions pour la remise aux normes sécuritaires et 10 millions pour le développement), dont 20 millions sont attendus du Canton. Un montant qui s’ajouterait aux 110 millions de francs (sans les frais d’entretien) déjà injectés dans l’édifice depuis sa construction en 1970. Et demande, pour l’heure, l’octroi d’un crédit de 410 000 francs destinés à la mise sur pied d’un concours sous forme de mandats d’étude parallèles, afin de mettre à l’épreuve l’investissement qu’elle projette.

Maintenir l’attractivité

Si l’avenir du 2m2c est une préoccupation récurrente des élus, l’action décidée par la Municipalité est due à la nouvelle directive plus rigide en matière de voies de fuite et d’exutoires à fumée de l’Association intercantonale des établissements cantonaux d’assurance (AIEA) pour les salles de plus de 1000 places en Suisse. A laquelle s’ajoute l’élévation d’un niveau cette année du risque sismique sur la Riviera, qui impose d’autres travaux lourds. Et indispensables en vue du maintien des festivals, de la Saison culturelle et des congrès. «Si nous ne faisons rien, la capacité des salles, dont l’Auditorium Stravinski et le Miles Davis Hall, sera limitée à 999 personnes, glisse Laurent Wehrli. Or le Centre de Congrès est au cœur de la vie culturelle et de l’animation de la Riviera, dont la vocation touristique n’est plus à démontrer. Les hôteliers l’ont compris, en assumant des programmes de rénovations importants.»

Un musée des festivals

Dans le cadre des réflexions sur l’avenir du 2m2c, le cabinet Ernst & Young a été mandaté pour mesurer les retombées économiques de ses activités. Il en ressort que son impact sur l’économie régionale était de 81 millions de francs en 2013. Près de 370 emplois équivalent plein temps, sont directement liés au rayonnement de l’édifice, dont 250 dans l’hôtellerie. «Lors de la dernière décennie, le Centre de Congrès a généré plus de 500 millions de francs de retombées économiques, résume Laurent Wehrli. Un franc investi dans le 2m2c engendre 14 francs s de retombées économiques.»

La Ville est convaincue que la double orientation congrès-culture demeure une force pour le 2m2c et pour Montreux (ndlr, lire ci-contre). Et qui pourrait être complétée par l’accueil d’un pavillon de Montreux-Vevey-Tourisme, du NED music Club et d’un espace muséal des festivals. (24 heures)

Créé: 18.03.2015, 13h24

Peur du feu et des tremblements

Après un investissement de 7 millions en 2013 déjà pour des travaux de sécurité incendie le 2m2c a besoin de 40 autres millions pour la mise en conformité sécuritaire de ses salles de plus de 1000  places, l’Auditorium Stravinski et le Miles Davis Hall.

Exigences contre les risques d’incendie et de panique
Elles nécessitent la création d’un grand nombre de voies de fuites et d’un concept complet de désenfumage. Une autre exigence porte sur la nature des matériaux constituant les structures verticales du bâtiment, qui doivent résister au feu au moins 60 minutes. Ce qui nécessite l’encoffrement des poteaux métalliques, aujourd’hui à nu, et l’extension du réseau d’extinction automatique (Sprinkler). Il faudra en outre normaliser l’éclairage de secours, la sonorisation
de secours et la signalisation.


Exigences en matière de comportement antisismique des structures
Il s’agit de renforcer les structures porteuses des salles de concert avec des contreventements et des «points durs» susceptibles de s’opposer aux mouvements latéraux de nature sismique, afin d’éviter l’affaissement des planchers qu’elle supporte, notamment lors de concerts accueillant du public debout en grand nombre.

Polyvalence prônée

«Seules des capitales peuvent dédier des salles pour des activités uniques, estime Laurent Wehrli. Une ville de
26'000 habitants ne peut pas jouer dans cette catégorie.» Avec l’aval de ses élus, Montreux poursuivra donc l’affectation mixte du 2m2c. Et cela au vu de l’évolution des autres centres similaires proches, Beaulieu et le Swisstech Center à Lausanne. «En raison d’un manque de lits en catégorie de quatre et cinq étoiles, Beaulieu s’est retiré du domaine des congrès pour se consacrer qu’aux expositions, rappelle Rémy Crégut, directeur général du Centre de Congrès. Et le SwissTech Center, souffrant aussi d’un déficit de chambres d’hôtel à proximité, s’est positionné pour accueillir des événements – dans le registre scientifique essentiellement – d’une dimension importante, où des manifestations de moindre envergure peuvent se sentir perdues.»

Avec 1000 lits d’hôtels à moins de 15 minutes à pied,
le 2m2c a des atouts incomparables. «Mais nous sommes contraints à la polyvalence congrès-culture, conclut Remy Crégut. Montreux est une forme d’écosystème où tout est interdépendant. Les festivals représentent au moins 20% du chiffre d’affaires des hôtels. Sans festivals, les hôtels pourraient fermer leurs portes. Et sans hôtels, pas de congrès.»

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...