Les Verts s'inquiètent de la position du Conseil d'Etat sur les JO

ConsultationLes écologistes vaudois auraient souhaité un débat avant que le gouvernement se dise favorable à la candidature de la Suisse occidentale pour les JO 2026.

Les Verts jugent qu'il vaudrait mieux mettre le million promis pour la candidature dans

Les Verts jugent qu'il vaudrait mieux mettre le million promis pour la candidature dans "une réelle reconversion de notre tourisme de montagne vers plus de durabilité." Image: CHANTAL DERVEY/A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Verts vaudois ont réagi jeudi à l’annonce du soutien du gouvernement au projet de candidature de Sion pour les Jeux olympiques 2026. «A ce stade, nous ne savons même pas si cette candidature est solide, note Vassilis Venizelos, chef du groupe au Grand Conseil et auteur, en mai dernier, d’une interpellation sur l’opportunité d’une candidature. Tout se déroule en vase clos, sans transparence.»

Les Verts ont envoyé un communiqué hier matin pour dire leur «scepticisme» et leur «inquiétude» à propos du soutien apporté par le Conseil d’Etat. Ils s’étonnent de cette prise de position alors qu’«on ne sait pas encore grand-chose sur les infrastructures existantes, celles à rénover ou à construire.» Ils estiment que «peu de cas semble être fait de qui paiera et comment, ce qui n’est pas acceptable».

Choqués par le procédé

«Nous ne sommes pas par principe contre les Jeux olympiques, poursuit Vassilis Venizelos, mais c’est surtout le procédé utilisé par le Conseil d’Etat pour sortir du bois qui nous choque. Ce projet mériterait d’être clair, et le gouvernement aurait pu répondre à mon interpellation, qui date de plus de cinq mois, avant de se prononcer. L’avis du Grand Conseil paraît ne pas compter. Nous avons l’impression de n’être qu’une Chambre d’enregistrement.»

Dans leur communiqué, les écologistes mettent l’accent sur «les conséquences environnementales et financières d’un tel événement» et soulignent que les Alpes pâtissent déjà «d’un développement passé irréfléchi, du réchauffement climatique et de la concurrence toujours plus grande des vacances au soleil à bas prix». «Il serait plus utile d’investir le million promis pour cette candidature dans une réelle reconversion de notre tourisme de montagne vers plus de durabilité», estiment-ils. Ils rappellent aussi «les scandales liés aux coûts économiques des derniers Jeux olympiques».

Enfin, ils requièrent du Conseil d’Etat l’organisation d’une votation populaire «pour demander aux Vaudoises et aux Vaudois s’ils souhaitent vraiment s’embarquer dans cette aventure pour le moins périlleuse».

Créé: 24.11.2016, 19h18

Articles en relation

Plus généreux, le Valais décroche la ville hôte

JO 2026 Les gouvernements vaudois et valaisan mettent la main à la poche pour soutenir la candidature suisse occidentale. Le Valais, qui met plus, exige Sion comme «host city». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.