Les élèves vaudois manquent d’air propre en classe

EcoleLes locaux scolaires doivent être mieux aérés, recommande le Département de la formation.

Il faut aérer «généreusement» les classes avant le début des premiers cours du matin.

Il faut aérer «généreusement» les classes avant le début des premiers cours du matin. Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les élèves de l’école vaudoise ne respirent pas un air assez propre en classe. En décembre, les 93 directeurs d’établissements ont reçu une lettre de leur hiérarchie pour leur rappeler que «la qualité de l’air dans les classes a une forte influence sur les performances intellectuelles des élèves et des enseignants, mais aussi sur leur santé», indique ce mardi le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture dans un communiqué.

Il faut aérer «généreusement» avant le début des premiers cours du matin, puis utiliser entièrement toutes les pauses, courtes ou longues, pour aérer de nouveau. Et encore une fois complètement avant le début des cours de l’après-midi. Voilà quelques-unes des huit «Règles d’or» qui seront diffusées par affichettes dans l’ensemble des établissements.

Le département vaudois relaie une campagne de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Il y a quelques années, celui-ci a reniflé une centaine d’établissements: deux classes sur trois présentent un taux de concentration en CO2 «inacceptable, dépassant le seuil d’hygiène», à savoir supérieur à 2000 ppm (part par million). Après avoir changé les habitudes, seule une classe sur dix présentait alors un air «inacceptable». Entre 1400 et 2000 ppm, l’air n’est que «suffisant». «Pour assurer de bonnes conditions d’apprentissage, la quantité de CO2 dans les salles de classe devrait en tout temps rester inférieure à 1400 ppm», écrit l’OFSP. Et l’air est «excellent» si le taux est inférieur à 1000 ppm.

«Chaque classe pourra disposer d’un appareil de mesure pendant une semaine pour se sensibiliser aux enjeux de l’aération», explique Grégoire Vagnières, spécialiste des constructions scolaires au Département de la formation. Pour arriver à cet objectif, 178 de ces appareils parviendront bientôt dans les écoles, pour un coût de 65'000 francs. «Le taux de CO2 est un bon indicateur de la qualité. S’il est trop élevé, alors des substances comme le formaldéhyde et le radon sont également trop concentrées», précise Grégoire Vagnières.

Créé: 18.02.2020, 22h49

Articles en relation

Un cas de tuberculose a été signalé dans une école vaudoise

Santé La maladie a été découverte en janvier chez un élève à Orbe, qui se porte bien. Trente-cinq écoliers et cinq profs sont suivis. Plus...

Charge mentale: les enfants aussi en sont victimes

FEMINA Entre l’école, les devoirs et les activités extrascolaires, les plus jeunes subissent de plein fouet une pression qu’il leur est souvent difficile de gérer. Le point avec Aline Nativel Id Hammou, psychologue clinicienne spécialisée dans le domaine de la famille. Plus...

Les religions captivent les gymnasiens depuis 20 ans

École Vaud a innové en lançant une option d’étude aujourd’hui choisie par 500 élèves. Reportage avec deux classes à la mosquée. Plus...

Les éducateurs font leur entrée à l'école, avec la bénédiction des enseignants

Formation Le concept d’école inclusive est en phase de test. Les premiers retours semblent concluants. Les profs se disent soulagés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.