Les élus préfèrent le tétras-lyre aux voitures

MontreuxSurprise, les élus refusent de rouvrir la route de Chessy menant au domaine du célèbre coq. Que le tourisme menace. Même en hiver

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A priori, c’était un vote cousu de fil blanc. L’interpellation de Bernard Gret (PLR) visant à rouvrir la route de Chessy au trafic semblait devoir passer la rampe aisément. Mais le Conseil communal de Montreux a refusé. Les élus de droite et de gauche, le plus souvent divisés ces temps, ont montré leur attachement commun à la protection de l’arrière-pays montreusien. Car le plateau de Chessy, réserve de faune cantonale et royaume du tétras-lyre, est un petit paradis. Et c’est sans doute le célèbre coq de bruyère qui a fait sauter les clivages politiques.

L’ensemble de cette zone préalpine possède en effet des qualités exceptionnelles pour des animaux menacés de disparition. C’est la que vit la plus importante population de tétras-lyre de Suisse occidentale. On y dénombre actuellement vingt mâles. Tout heureux de trouver là une forêt très ouverte, des landes à myrtille et à rhododendrons.

Quant à la décision des élus montreusiens, elle réjouit l’ornithologue Olivier Epars: «L’ouverture de la route au trafic aurait provoqué la fuite du tétras-lyre. D’ailleurs, même en cette période hivernale, il est menacé par les promeneurs en raquettes ou en peau de phoque qui sortent des sentiers balisés. En provoquant son envol, ils lui font perdre une énergie vitale, ces jours.» (24 heures)

Créé: 07.02.2012, 14h26

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Woody Allen dans la tourmente de l'affaire Weinstein, paru le 20 janvier 2018.
(Image: Vallott) Plus...