Les taureaux dans les pâturages ne sont pas plus dangereux que les autres bovins

Vallée de JouxRéunir vaches et taureaux pour favoriser la reproduction naturelle est toujours plus fréquent. Les randonneurs n’ont rien à craindre. A condition de respecter les règles de conduite à avoir en présence de bétail.

Alain Rouèche

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Adepte de randonnées pédestres, Carine Landolt a eu la peur de sa vie, il y a deux semaines. Alors qu’elle se baladait sur un sentier près du Mollendruz, elle s’est trouvée nez à nez avec une quarantaine de vaches. Et un taureau!

La présence de ces mâles dans les pâturages n’est en soi pas nouvelle, précise Christian Aeberhard, du Service de l’agriculture vaudois. «En revanche, ce qui a changé, c’est leur plus grand nombre.» Pour plusieurs raisons, notamment la préférence du consommateur «pour de la viande issue de production naturelle», les vaches allaitantes en pâturages ont en partie remplacé les vaches laitières dans l’agriculture suisse. Or, pour assurer la descendance de ces troupeaux allaitants, on laisse souvent le taureau flirter en toute liberté avec ses femelles, pour une fécondation on ne peut plus naturelle.

Exploitant d’un alpage à la vallée de Joux, Claude-Alain Gebhard a toujours opté pour la reproduction naturelle. Et il n’a jamais connu de pépin. «Tant que le promeneur referme bien le portail derrière lui et que son chien est tenu en laisse, il n’y a aucun souci à avoir.» Ce que confirme, Etienne Junod, du Service de prévention des accidents dans l’agriculture. Le promeneur n’a rien à craindre du taureau qui préférera rester au sein de son harem. A condition, évidemment, «de respecter les règles de conduites dans de pareilles circonstances».

Créé: 06.06.2012, 17h15

Quelques règles de conduite

Il est important de toujours marcher sur les chemins pédestres et de rester à une bonne distance du troupeau (20 à 50 m). Le museau d’un veau attire votre attention? Ayez pitié de lui et de sa mère, ne le caressez surtout pas. Si un troupeau de trente vaches et un taureau s’approchent malgré tout de vous, restez calme. Ne regardez jamais les bêtes dans les yeux, elles pourraient le prendre pour de la défiance. Ne leur tournez non plus pas le dos. Tout en les gardant dans votre champ de vision, quittez lentement le pâturage. Il est en important de ne pas s’agiter. Crier, par exemple, ne ferait qu’augmenter l’excitation des bovins. Tout comme la présence d’un chien que vous laisseriez gambader en toute liberté.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...